• People
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil People People : "Eto'o sans veto", ce qu'il fallait retenir de l'interview vérité

    People : “Eto’o sans veto”, ce qu’il fallait retenir de l’interview vérité

    -

    Wanda People, jeudi soir, Samuel Eto’o était en direct sur plusieurs chaînes de télévision camerounaises au cours de l’émission « Eto’o sans veto »,  où il a parlé de sa carrière, des projets, et des polémiques qui ont émaillé sa vie de sportif. La Wanda Team vous livre les points essentiels à retenir :

    Son nouveau défi

     
     

    « Il faut que je me prépare. Je dois retrouver les bancs, repartir à l’école et me préparer. Entraîneur de foot c’est une licence qu’on passe. Elle dure parfois 2 ans, pour d’autres 8 mois voire 1 an. Mais le plus important pour moi c’est d’être prêt pour ce que je veux faire… Je vais tout donner pour être le meilleur dans ce secteur là ».

    « Betoo », le site de Paris Sportifs

    « Betoo c’est un projet de deux camerounais. Quand ces deux jeunes compatriotes m’ont approché pour me parler de cette belle idée, ce n’est pas le côté business que j’ai regardé en premier. Ce que j’ai demandé c’est « Il y aura combien d’emplois ? Le but est-il de renvoyer l’argent (les bénéfices, NDLR) à l’étranger ? » Face à la garantie que l’argent tournerait bien au Cameroun et que de nombreux emplois seraient générés, j’ai décidé d’être un sponsor pour ses jeunes ».

    La candidature de Patrick Mboma à la Fecafoot

    «J’ai reproché à Patrick Mboma beaucoup de choses dont la manière de faire (…) Vous ne pouvez pas critiquer un sélectionneur en disant qu’il n’a pas assez d’expérience pour être sélectionneur de l’équipe nationale du Cameroun et vous, quelques temps plus tard, sans expérience vous venez déposer votre candidature. Il y a quelque chose qui ne va pas. L’intérêt est où ?»

    Fabrice Olinga, son chouchou…

    « Fabrice Olinga que vous ne connaissez pas peut-être mais est l’un de mes « chouchous ».  J’ai un faible pour ce petit parce que j’ai vu ses débuts, j’ai vu ses qualités et il n’a pas encore ce petit facteur de chance dont on a tous besoin parfois pour décoller »,

    La médisance d’Olivier Boumal

    « Si j’étais un garçon méchant, je porterais plainte à Olivier Boumal. Je l’aurais même tué de mes propres mains». Pour rappel lors de la CAN en Egypte, Boumal avait accusé Eto’o d’avoir joué un rôle “néfaste” dans la déconfiture de l’équipe nationale. L’ancien champion d’Afrique n’en a pas fait une histoire. Il avait juste souligné : « Le joueur a été manipulé par ses détracteurs. »

    La non sélection d’Etienne Eto’o pour participer à la Coupe du Monde U17 de football

    « Comme père j’étais déçu. J’avais envie de crier très fort. Mais comme Etienne, il y avait 4 autres enfants. Le coach Libiih, pour qui j’ai un très grand respect, est rentré dans un débat qui n’était pas le sien. Ces enfants peuvent devenir les prochains Kylian (Mbappe, NDLR); ils peuvent devenir Matip, qui a refusé de jouer pour l’équipe nationale ». Pour rappel, le fils de Samuel Eto’o n’a pas pris part au Mondial au Brésil, récalé à la dernière minute à cause d’un décret présidentiel datant de 2014 interdisant la selection des jeunes joueurs évoluant dans les championnats étrangers. 

    L’absence d’Equinoxe 

    « Ce que j’ai cru comprendre c’est que l’emploi du temps des gens d’Equinoxe n’allait pas avec le nôtre. Je pense que c’est pourquoi Equinoxe n’est pas là. Mais j’aurais souhaité qu’Equinoxe soit là d’autant plus que j’entretiens une relation plus ou moins étroite avec mon grand frère Séverin ».

    Nathalie Koah

    Durant son interview vérité, Samuel Eto’o est revenu sur le scandale Nathalie Koah pour la première fois.

    C.B.

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV