• People
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil People People : « Je suis en train de reprendre mes études, je...

    People : « Je suis en train de reprendre mes études, je veux avoir mes diplômes », Samuel Eto’o se livre

    -

    Wanda People, c’est fort d’une carrière riche et époustouflante que Samuel Eto’o a pris sa retraite il y a un peu plus d’un mois. Avec de nouveaux défis à l’esprit, l’ancien Lion Indomptable s’est confié longuement dans un entretien exclusif à l’AFP où, une fois n’est pas coutume, il y va de son franc-parler.

    À 38 ans et avec 23 ans de carrière couronnées de succès, Samuel Eto’o, roi des stades et des punchlines, a pris sa retraite. L’esprit tourné vers d’autres horizons, il se confie sur ses choix, ses coups de gueules et son statut de meilleur footballeur de l’histoire au micro de Yassine Khiri :

     
     

    Ses regrets :

    « Quand je regarde un peu les autres, je me dis que j’ai eu beaucoup de chance. Parce que même si vous avez du talent, il vous faut ce petit facteur chance, même si je suis toujours allé la chercher. Je m’étais dit, à un moment donné, qu’avec ces magnifiques joueurs que j’ai côtoyés au Cameroun, on aurait pu aller chercher la Coupe du monde. Bon, ce n’est pas arrivé… C’est le seul trophée qui me manque mais j’ai passé des moments inoubliables avec cette équipe »

    L’héritage qu’il laisse :

    « Le plus difficile aurait été de partir des stades sans voir certains jeunes émerger. Aujourd’hui quand vous voyez l’équipe nationale du Cameroun (André Onana, Fabrice Ondoa,…), vous voyez qu’avec mes collaborateurs (de la Fondation Eto’o), nous avons essayé d’apporter une contribution qui est là. Je pense que c’est notre plus belle oeuvre. »

    Meilleur joueur africain de l’histoire ?

    « Je n’ai pas besoin de le dire, c’est un fait. J’ai beaucoup de respect pour tous ces aînés (George Weah notamment) mais nos carrières sont là et parlent pour chacun de nous. Il y a des débats qui ne servent à rien. Je n’ai pas besoin de le revendiquer, c’est un fait. Qu’on l’accepte ou pas, c’est un fait ». Le 9 majuscule ou bien ?

    Son franc-parler :

    « Chacun a le droit de se faire son opinion. Quand vous êtes Africain, on vous juge toujours. Ce qui est inacceptable, c’est que les premiers (à le faire) ce sont toujours les Africains. Je les appelle souvent les nègres de maison. Ceux-là ne m’enlèvent rien car je suis fier d’être Africain, je n’ai pas de complexes. »

     « J’ai écrit mon histoire face à tous ces coéquipiers et adversaires qui venaient d’un peu partout. Je n’ai rien à envier aux autres. Quand je regarde d’où je viens et où je suis arrivé, je me dis que j’ai le droit d’être fier. Cela ne veut pas dire que j’ai une grosse tête+, loin de là. Mais dans ce monde, on apprécie plus les marionnettes qu’autre chose, et je n’accepte pas de l’être. »

    Projet d’avenir :

    « Je sais que mon prochain défi sera, au minimum, de gagner comme entraîneur comme je l’ai fait en tant que joueur. J’aimerais le faire en Europe. Et puis un jour, retourner en Afrique et essayer de gagner là-bas. Je ne sais pas perdre (…) La chance que j’ai est d’avoir écrit une histoire dans différents clubs. J’ai beaucoup plus de portes ouvertes que d’autres, mais comme vous le savez, il faut être bien préparé (…)»

    Etudes, diplômes :

    « Je suis en train de reprendre mes études, chose qui n’est pas facile. Je veux apprendre, avoir mes diplômes, comprendre comment les choses fonctionnent que ce soit dans mes +business+ personnels ou dans ma future carrière. Pour revenir avec un bagage nécessaire, affronter ces choses (…) dans 12 ou 24 mois et commencer une autre carrière, qui j’espère, sera aussi belle.»

    Voilà qui est dit Wanda People ! Que pensez-vous des déclarations de Samuel Eto’o ?

    C.B.

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV