• WandaMania
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil WandaMania WanDiscoveries WanDiscovery : Anado Kabika, le jeune mannequin congolais à qui tout réussit

    WanDiscovery : Anado Kabika, le jeune mannequin congolais à qui tout réussit

    -

    Elle incarne la grâce, l’élégance et possède encore sans doute d’autres talents cachés. Anado Kabika est une jeune femme qui voit grand et qui partage sa vision avec le monde.

    Si l’on creuse profondément dans les minerais de la République Démocratique de Congo, on trouvera sans doute au milieu de tous ces diamants bruts, la belle Anado Kabika. De son nom complet Kabika Nabal Anado, elle voit le jour le 1er mars 1996 (23 ans) à Kinshasa d’un père congolais et d’une mère franco-congolaise. Venue à la 14ème  position dans une famille de 18 enfants, la jeune femme a su jouer de ses atouts pour devenir celle qu’elle est aujourd’hui.

     
     

    Kabika crée son premier contact avec le monde du mannequinat dès ses 17 ans en 2013. Mais elle s’est fait vraiment connaître après avoir participé à Miss Vodacom 3ème édition, un événement organisé par une société de téléphonie mobile. Selon elle ce fut le déclic :

    “Pendant cet événement de la société de téléphonie cellulaire, mon prénom Anado était présent dans presque toutes les bouches du pays.”

    Elle se  présentera plus tard à Miss Congo 2016 où elle sera élue première Dauphine alors qu’elle n’était âgée que de 20 ans. Elle dévoile son secret :

    “Mon secret est que j’ai toujours la tête sur mes épaules. Je suis déterminée, je prie Dieu et je me suis disciplinée sur certaines choses. Je suis concentrée dans mon travail, je suis trop active à ce que l’on m’assigne comme tâche. Je ne fais pas n’importe quoi à n’importe quel moment. Je lis beaucoup et je fais le sport pour maintenir ma ligne.”

    Le beau mannequin affiche des mensurations typiques d’un top model professionnel. Elle mesure 1.83m pour 60kg. Pourtant malgré ce physique très avantageux, elle avoue avoir choisi d’évoluer en tant que mannequin libre ou “free lance” selon le jargon utilisé dans le métier. Ce qui ne l’empêche pas de poser pour des grandes marques. Cette décision est sans doute motivée par le désir de mener d’autres activités en plus de sa passion.

    En effet, il se trouve qu’Anado Kabika a décidé d’embrasser également une carrière de musicienne sous le parrainage du célèbre Molare que l’on ne présente plus. Elle a sorti en début d’année un single intitulé “C’est pas l’homme” disponible plus bas.

    M.E.

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV