26 C
Yaoundé
vendredi, avril 3, 2020

Valak – “On a eu tort”

Wanda People, après avoir posé les fondations avec les clips de « Démon » et « QLN », Valak revient aujourd’hui avec le single « On a eu...

Ça chauffe !

Critiquée pour avoir pardonné Tristan Thompson et pas Jordyn Woods, Khloé Kardashian s’explique

Wanda People, Khloé Kardashian n’a pas fini d’entendre parler de l’affaire Tristan Thompson/Jordyn Woods. Critiquée par une internaute pour avoir pardonné à...

Matt Pokora compare les cheveux de sa belle-fille au Coronavirus, les internautes le ramassent

Wanda People, comme on dit au Cameroun, Matt Pokora a dérangé. Le chanteur français s'est attiré les foudres de la toile après...

Bagarre entre Kim et Kourtney Kardashian, origine d’une Wandayante ntcham* (Vidéo)

Wanda People, teasée dans le trailer de la saison 18e de L'incroyable Famille Kardashian, la bagarre entre Kim et Kourtney Kardashian et...

50 Cent parle de l’apparence du fils de Drake

Wanda Peeps, alors que le monde découvrait pour la première fois Adonis, le fils de Drake, certains ne pouvaient s’empêcher de noter...

L’illustre homme d’affaires camerounais Fotso Victor s’en est allé

Wanda People, le Cameroun est en deuil. Vendredi 20 mars à Paris, Le milliardaire émérite Fotso Victor est décédé à l’âge de 94 ans.

C’est une perte immense pour le Cameroun, tant sur le plan humain que symbolique. Fotso Victor, fondateur de la très célèbre dynastie Fotso, s’en est allé vendredi 20 mars à Paris des suites de maladie.

Incarnation du self made man, son histoire se conte comme une fable ; de cet homme qui a bâti son empire sur la base du commerce d’allumettes, avant de devenir plus tard l’un des opérateurs économiques et politiciens les plus puissants du Cameroun.

Né vers 1926 dans le village de Bandjoun (dans l’Ouest du Pays), Fotso Victor quitte l’école missionnaire à l’âge de 15 ans pour aller travailler dans les plantations à Foumbot et à Bafang. En 1947, il s’installe à Mbalmayo en tant que commerçant.

En 1955, il se lance dans le transport en commun qu’il abandonne rapidement en 1960. Il construit un centre commercial en plein centre de Mbalmayo en 1956. En 1970, Victor Fotso se lance dans l’immobilier avec la construction de l’immeuble siège du cinéma Abbia, et dans l’industrie avec la naissance de la Société Africaine de Fabrication de Cahiers (SAFCA). Il s’ensuivra par la suite la création de la Société PILCAM en 1974. Plusieurs autre compagnies commerciales ou industrielles suivront telle que la compagnie Internationale de Service (CIS) à Paris en 1983, gérant des investissements immobiliers à Levallois-Perret. en collaboration avec le français Jacques Lacombe, qui fût un acteur important dans le fondement de l’empire Fotso.

Le Groupe Fotso à la fin des années 90 comptait plusieurs industries et entreprises à savoir : FERMACAM, FABASSEM, FISHCO, GFA, PHYTOCAM, PILCAM, PROLEG, UNALOR et SOPICAM. Celles se retrouvaient aussi bien au Cameroun qu’au Mali ou en France. La banque CBC (Commercial Bank of Cameroon) viendra s’y ajouter en 1997.

Mais au début des années 2000, avec l’effet de la mondialisation, le groupe connaîtra des difficultés sous l’effet de la concurrence et celle-ci aura raison des industries du Groupe qui seront pour la majorité vendues.

Fotso Victor se lance en politique avec l’avènement de la démocratie au Cameroun au début des années 90, avec le parti au pouvoir RDPC. Il sera élu maire de la commune rurale de Bandjoun aux élections municipales 1996. Deux ans plus tôt, il publia son autobiographie intitulé “Le chemin de Hiala”.

Entre autres, véritable philanthrope M. Fotso fait don en 1992 à l’État du Cameroun des bâtiments du Collège Laic Polyvalent Fotso Victor qui deviendra plus tard l’IUT Fotso Victor. Il fera également don de l’hôtel de ville construite à environ 5 milliards de Franc Cfa à l’État du Cameroun. Il s’était même engagé à faire don d’1 milliard de fcfa pour la construction de la cathédrale de Bafoussam.

Célébré en famille en novembre dernier, Fotso Victor venait d’être reconduit à la tête de la mairie de Bandjoun où il porte le nom de Fô Wa Gabigung (Le chef qui partage).

Il laisse derrière lui une famille inconsolable. Que son âme repose en paix !

C.B.

 

Ça chauffe !

Critiquée pour avoir pardonné Tristan Thompson et pas Jordyn Woods, Khloé Kardashian s’explique

Wanda People, Khloé Kardashian n’a pas fini d’entendre parler de l’affaire Tristan Thompson/Jordyn Woods. Critiquée par une internaute pour avoir pardonné à...
 
 

Les derniers articles

Valak – “On a eu tort”

Wanda People, après avoir posé les fondations avec les clips de « Démon » et « QLN », Valak revient aujourd’hui avec le single « On a eu...

Rihanna accusée d’appropriation culturelle à cause de sa coiffure africaine

Wanda People, l'image a fait le tour de la toile. La célèbre chanteuse Rihanna a posé dans les colonnes du prestigieux magazine...

Aya Nakamura supposément en couple avec un homme marié

Wanda Peeps, l’interprète de "Djadja" fait à nouveau le buzz, et pas pour de bonnes raisons.  La chanteuse jusqu’à lors considérée comme...

Burna Boy accusé de plagiat, il répond…

Wanda Peeps, c’est le problème que rencontre bon nombre d'artistes à un moment de leur carrière, et Burna Boy n’y fait pas...
Aller à la barre d’outils