26 C
Yaoundé
dimanche, juillet 5, 2020
Proposé par Je Wanda Academy

Spécial

USA/CANADA

Magbé Savane, la créatrice ivoirienne du jus bio Makomas

Wanda Peeps, être entrepreneur c'est tout miser sur ses idées, prendre des risques avec l'espoir de réussite. Telle est l'entreprise dans laquelle...
- Publicité -

Ça chauffe !

La fille du milliardaire indien Anand Burman épouse un homme noir

Wanda Peeps, il s'agit d'une grande première. L'héritière d'une richissime famille indienne a choisi de s'unir à un homme d'origine africaine contrairement...

Beauté : Les africaines dépensent 7 milliards $ en faux cheveux par an

Selon « Euromonitor International », les gens, en Afrique du Sud, au Nigeria et au Cameroun dépensent à eux seuls 1,1 milliard de dollars...

« Après une dispute elle appelle la police contre toi » – Jonathan Morrison évoque avec amertume les raisons de sa rupture avec Maria...

Wanda Peeps, entre Jonathan Morrison et Maria Mobil le flamme s'est éteinte pour de bon. Et afin que les choses soient claires...

Pris de remords, le mari de Lady Ponce confesse en détails sa sordide machination

Wanda People, quand votre conscience vous juge pour les actes que vous commettez, il n’est guère évident de garder l’âme en paix. C’est sans doute pour cela que Youmbi Tsafack Aloys, le mari de Lady Ponce, a tenu à passer aux aveux après l’avoir précédemment humiliée sur la toile.

Le Weekend dernier, Youmbi Tsafack, communément appelé sous le pseudonyme de Dieu Cyclone, s’est fait l’auteur d’une Wandayante vidéo dans laquelle il balançait des accusations de trahison à l’endroit de son épouse Lady Ponce. Dans celle-ci, le gars laissait entendre que la diva du Bikutsi avait entretenu des relations adultérines avec le chanteur d’opéra Greg Belobo et un certain Raphael Aboueme, ainsi qu’initié un divorce dans son dos.

S’il s’était rapidement confondu en excuses envers son épouse, le soudain volt-face de Dieu Cyclone en avait étonné plus d’un. Les internautes s’interrogeaient alors sur sa sincérité, ce d’autant plus que la version de Lady Ponce ne collait pas avec la sienne.

Assailli par les reproches et voulant apaiser son coeur, Youmbi Tsafack est finalement passé aux aveux sur sa page Facebook. Il confesse que sa vidéo toute entière n’était qu’une effroyable machination montée de toutes pièces, pris de colère après avoir été éconduit par Lady Ponce. Il regrette également d’avoir entaché l’image de Greg Belobo et Raphael Aboueme, à qui il a prêté des conversations inventées.

Le mea culpa de Youmbi Tsafack Aloys :

“Aucun être sur cette terre n’est parfait, nous pouvons tous à un moment donné faire preuve de faiblesses et de méchancetés quand on se retrouve dans une situation qui nous affecte.

J’ai pensé faire un direct pour ramener cette situation au clair mais je me suis rétracté parceque les directs ce n’est pas mon fort. Je suis un humain et j’ai une conscience. J’ai donc décidé aujourd’hui de rétablir la vérité.

Je me suis marié avec Rufine par amour, on avait pour plans de vivre dans la même ville mais vu que je suis un père d’enfants, il était très difficile pour moi de jouer mon rôle de mari car mes garçons occupent une place très importante dans ma vie. J’ai donc décidé de retourner sur Londres auprès de mes enfants en abandonnant mon épouse et mon autre famille à Paris.

Cet abandon a affecté ma relation conjugale et la distance s’est installée dans mon foyer. 7 mois loin de mon épouse n’ont pas beaucoup aidé. Il y a de cela quelques mois Rufine m’a dit qu elle voulait le divorce car la distance l’affectait énormément. Mais moi je n’étais pas préparé à accepter cela car je sentais le poid des insultes et du mépris vu que je sortais déjà il y a de cela quelques années d’un divorce très médiatisé.

J’ai donc demandé à Rufine de revenir sur sa décision et elle était catégorique. J’ai donc décidé de faire recours au chantage pour sauver mon marriage en vain. Vu qu’elle n’était pas prêt à renoncer à sa démarche, j’ai donc été sur le coup de la frustration et de la colère, d’orchestrer une vraie machination pour ternir son image.

Mon action n’est ni pardonnable ni concevable. Je percevais la vie comme un combat de boxe.
Moi j’étais un homme pris entre deux feux ( l’amour de mes enfants et l’amour pour une femme que j’ai épousé ) j’ai préféré mettre l’avenir de mes enfants en premier au détriment de cette femme qui m’a aimée.

Sous le coup de la colère, on peut poser des actes insensés mais revenir sur ses pas et rétablir la vérité est une action qui nous affranchit. J’ai fabriqué des échanges Whatapps avec les noms de quelques personnes qui lui étaient proches dans le but de la jetter à la vindicte populaire et la détruire. Depuis mon union avec Rufine j’ai du traverser des torrents d’insultes. Rufine est une mega star et j’ai donc décidé de prendre cette procédure de divorce en combat de boxe en me décidant de lui place un KO dès le premier coup tout en sachant qu’il était très difficile de gagner un combat à la loyale avec elle vu le grand nombre de ses fans et de ses followers.

Vous pouvez apercevoir plus bas des échanges fabriqués dans le même genre avec barack Obama, sadam Hussein et Bill Clinton.
La chanson margouillât est un des titres de son dernier album, elle me l’avait envoyé depuis décembre et comme elle collait tellement à notre situation actuelle, j’ai décidé de faire un montage et mettre dans les réseaux sociaux pour mettre de l’huile dans de le feu.

Face à ce déferlement de haine contre cette femme qui a toujours été la pour moi, je ne pouvais laisser mon orgueil de vengeance prendre le dessus.
Je sais que j’ai déçu beaucoup de monde en me comportant de façon déplorable, rétrograde et primitif mais en tant que humain l’erreur et la bêtise font partie de notre commun.

Je vous demande à tous pardon et surtout à elle.
Je comprendrai la frustration de beaucoup et j’assumerai tout vos jugement vos injures et vos flèches.

Je ne suis pas à la recherche des sympathisants car je n’en mérite pas et comme un homme dans le couloir de la mort, j’accepte mon sort et je me soumets à vos frustrations car je mérite bien pire que des simples jugements. Je m’excuse au près de Greg Belobo et Raphaël Abouem deux autres victimes de ma machination. Je ne suis pas dans un élan d’aide moi à détester, chacun à ses problèmes dans la vie et chacun à sa merde. Moi j’ai merdé et j’en assume les conséquences et pour les personnes qui se donne une certaine divinité bon vent a elles.

Moi je suis et je reste humain, l’erreur est humaine et je me refuse d’être au centre des combats raciaux et tribales ou que mon histoire soit un tremplin pour ces personnes en quêtes de raison de vivre. Allez chercher ailleurs. Je ne suis pas un tribaliste et je ne le serai jamais“.

Wanda Peeps, que pensez-vous de tout cela ? Pour qu’un homme retourne aussi vite sa veste, il y a anguille sous roche. Certains internautes pensent que Youmbi Tsafack subirait des pressions, raisons pour laquelle il serait subitement revenu sur ses propos.

C.B.

 

Ça chauffe !

La fille du milliardaire indien Anand Burman épouse un homme noir

Wanda Peeps, il s'agit d'une grande première. L'héritière d'une richissime famille indienne a choisi de s'unir à un homme d'origine africaine contrairement...
 
 

Les derniers articles

Suy Fatem se prononce sur sa relation avec le footballeur Gbamin

Wanda Peeps, la réaction de l'ex Miss Côte d'Ivoire était attendue depuis son apparition à Dubaï aux côté du footballeur Jean Philippe...

“Mimbong mi mane bé”, le concept qui a conquis la toile et les stars camerounaises

Wanda People, voilà maintenant plusieurs semaines que les internautes ont dans les oreilles la phrase "Mimbong mi mane bé". Un concept bien...

La Youtubeuse Crazy Sally répond aux accusations portées contre elle

Wanda Peeps, la Youtubeuse Crazy Sally n'avait très certainement pas prévu l'autre ci. Suite à sa dernière vidéo, la go a été...

Un Youtubeur simule une masturbation devant la photo de Willow Smith, sa mère et son frère réagissent

Wanda People, Jada Pinkett Smith et son fils Jaden ne sont pas prêts de décolérer. La vidéo d'un youtubeur se prêtant à...

Aller à la barre d’outils