Home A la Une Architecture : Un lycée bioclimatique construit avec le savoir-faire sénégalais

Architecture : Un lycée bioclimatique construit avec le savoir-faire sénégalais

0
Architecture : Un lycée bioclimatique construit avec le savoir-faire sénégalais

lycee-bioclimatique-Dakar-jewanda

Découvrez le lycée français de Dakar, un lycée bioclimatique construit avec le savoir-faire sénégalais. Les architectes parisiens de l’agence Terreneuve ont opté pour des bâtiments et des procédés constructifs adaptés aux ressources locales.

Après deux années de chantier, le lycée français Jean-Mermoz de Dakar (Sénégal) a vu le jour en 2012. Conçu par les architectes parisiens de l’agence Terreneuve (Nelly Breton et Olivier Fraisse), associés à Adam Yedid – lauréats du concours de maîtrise d’œuvre en 2006. Cet ensemble de 17.000 m2 construits accueille 2.400 élèves de quarante nationalités de la maternelle à la terminale, et les enseignants et personnels administratifs nécessaires à son bon fonctionnement. Implantés dans le quartier de Ouakam, le long de la corniche ouest de la presqu’île de Dakar, les nouveaux bâtiments remplacent des constructions modulaires provisoires de… 1994 !

lycee-bioclimatique-Dakar-jewanda-2L’équipement rassemble une cité scolaire (de la maternelle au baccalauréat), un pôle administratif et des équipements communs (CDI, restaurant scolaire, salle polyvalente et, à terme, un gymnase et un plateau sportif). Presque enclavé dans son quartier, à l’abri d’un mur d’enceinte, le lycée est quasi invisible depuis l’espace urbain et, avec ses dimensions, il doit regrouper la communauté française en cas de  crise.

Tentative réussie d’architecture bioclimatique à l’échelle quasi urbaine, les bâtiments et procédés constructifs mis en œuvre résultent d’une démarche contextuelle approfondie qui repose sur les ressources locales pour développer des solutions adaptées à la réalité du « terrain » et des savoir-faire sénégalais. Une démarche volontariste et partagée, résultat d’un dialogue fructueux entre les architectes et l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger), maître d’ouvrage. Une deuxième tranche de travaux verra la construction d’équipements sportifs à l’emplacement des anciens bâtiments préfabriqués. Le chantier, en cours, sera achevé courant 2011.

Source : Afrikarchi

[vimeo]http://vimeo.com/19922727[/vimeo]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.