Home A la Une Business : Les milliardaires africains du classement Forbes 2014

Business : Les milliardaires africains du classement Forbes 2014

2
Business : Les milliardaires africains du classement Forbes 2014

aliko-dangote-nigeria-davos-jewanda

Les milliardaires du monde n’ont jamais été aussi nombreux avec un niveau record de 1645, dont 268 nouveaux arrivants selon le magazine Forbes. Comme pour les années précédentes, Next-Afrique s’intéresse aux Africains de la liste. Cette année, 29 Africains s’illustrent par leurs fortunes entrepreneuriales, un nombre également en progression par rapport aux 20 milliardaires qu’affichait le continent en 2013.

Au niveau mondial, les États-Unis dominent encore avec Bill Gates de retour au sommet après un hiatus de quatre ans et Mark Zuckerberg de Facebook le plus grand gagnant de l’année.

Sur le continent, le Nigérian Aliko Dangote reste en pole position pour la quatrième année consécutive, et trois autres Nigérians figurent dans le classement général, dont une femme : Folorunsho Alakija (2,5 milliards de dollars). La femme la plus riche d’Afrique et l’investisseuse angolaise Isabel Dos Santos, à la tête de 3,7 milliards de dollars.

Les fortunes marocaines, égyptiennes se maintiennent dans le classement avec le plus riche étant l’Egyptien Nassef Sawiris, le PDG d’Orascom Construction Industrie. Classé à la 205e place du classement général, il dispose d’une fortune estimée à 6,7 milliards de dollars. Il est suivi par l’industriel Issad Redrab, PDG du groupe Cevital et dont la fortune s’élève à 3,2 milliards de dollars. Il est suivi par le marocain Othman Benjelloun dont la fortune est estimée à 2,8 milliards de dollars.

En Afrique du Sud, c’est Nicky Oppenheimer qui fait office de figure de proue.

Aliko Dangote, 56 ans, Nigeria

1er en Afrique, 23e mondial, 25 milliards $, Ciment, Sucre, Farine

Au-delà du ciment, du sucre et de la farine, les trois produits qui ont construit sa fortune, l’homme le plus riche de l’Afrique vise désormais l’industrie pétrolière. En avril dernier, il a annoncé 9 milliards de dollars de financement d’un consortium de prêteurs locaux et internationaux pour construire un complexe de raffinerie de pétrole, d’engrais et de pétrochimie privé dans le pays. Son groupe Dangote Cement coté en bourse saisit également de nouveaux marchés en Afrique, avec 750 millions de dollars de nouvelles centrales prévues au Kenya et au Niger. Il a bâti sa fortune il y a plus de trois décennies quand il a commencé le commerce de marchandises grâce à un prêt de son oncle.

Voir les africains du classement sur Next Afrique.

Visiter le site de Forbes.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=P_VMDm8uNUk[/youtube]

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=hoZCOocFfaE[/youtube]

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.