Home Blog CAN 2012 : Didier Ovono Ebang et Samuel Eto’o contre le SIDA

CAN 2012 : Didier Ovono Ebang et Samuel Eto’o contre le SIDA

0
CAN 2012 : Didier Ovono Ebang et Samuel Eto’o contre le SIDA

Didier Ovono Ebang et Samuel Eto’o Fils, capitaines respectifs des sélections nationales du Gabon et du Cameroun, ont décidé d’entrée en guerre contre le SIDA durant la période de la CAN 2012 allant du 21 janvier au 12 février.

C’est ce qui explique leur parrainage de la vaste campagne de lutte contre le Sida dénommée « CAN SANS SIDA ». Pendant ce grand rendez-vous sportif du continent, deux figures emblématiques du football gabonais et camerounais, et partant d’Afrique, que sont Didier Ovono Ebang et Samuel Eto’o Fils, ont dit leur volonté de conscientiser les jeunes sur les dangers du VIH/SIDA, pendant la CAN 2012. « Je pense pouvoir atteindre l’objectif visé par la Fondation de la Première Dame du Gabon, sachant que notre principal cible est la population jeune. Je voudrais donc leur demander d’adopter un comportement responsable en se protégeant, car ce n’est qu’en portant un préservatif que l’on est à l’abri du VIH /SIDA. L’abstinence étant un peu plus compliquée pour cette catégorie de la population. Les jeunes doivent comprendre que leur avenir est à ce prix. L’on ne peut rien faire de concret en étant malade », a déclaré Samuel Eto’o Fils. Reconnaissant que le football est un puissant facteur de rassemblement des peuples, les deux principaux acteurs de “CAN SANS SIDA”, pensent que leur présence dans cette campagne va forcément apporter un plus, en amenant les uns et les autres à véritablement changer de comportement, pour une baisse du taux de prévalence du VIH/SIDA qui reste encore élevé au Gabon, soit 5,2% pour toute la population et 4,8% chez les jeunes. A cette occasion Didier Ovono Ebang, Capitane des Panthères du Gabon, invite les jeunes à suivre l’exemple de leurs idoles, en se préservant pour espérer atteindre leur niveau un jour.

De grandes affiches, à l’effigie des deux footballeurs portant des messages de lutte contre le SIDA, inondent déjà les rues de Libreville. Des gadgets (bracelets, bandanas, tee-shirts et casquettes…) sont également distribués par les agents sensibilisateurs sur le terrain pour faire atteindre le seuil de SIDA à zéro. Rappelons que la campagne « CAN SANS SIDA » qui a été officiellement lancée par la Première Dame du Gabon, le vendredi 6 janvier dernier, vise « zéro nouvelle contamination, zéro décès lié au SIDA et zéro discrimination. Donc 3-0 contre le SIDA ». Cette campagne va se poursuivre jusqu’au 12 février 2012.

Source : Starafrica

Visitez le site qui est plutôt pas mal ficelé avec une forte implication des réseaux sociaux, vous invitant ainsi à diffuser à votre tour ce message qui nous concerne tous.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.