Home A la Une Chronique : Mon New York Forum Africa – par Céline Victoria Fotso 1/2

Chronique : Mon New York Forum Africa – par Céline Victoria Fotso 1/2

1
Chronique : Mon New York Forum Africa – par Céline Victoria Fotso 1/2

New York Forum - Africa 2013 - Céline Victoria Fotso, Verone Mankou

Il y a deux semaines j’étais invitée à Libreville dans le cadre du New York Forum Africa dont Je Wanda Magazine était le fier partenaire, mais également afin de m’exprimer sur la thématique du “Nouveau consommateur africain”.
Comment qualifierais-je le New York Forum Africa en un mot ? Revigorant ! J’avais entendu parler de la première édition en des termes très positifs, et je n’ai pas été déçue par cette seconde édition.
Je tiens d’abord à féliciter les organisateurs pour la qualité de l’organisation qui fût impressionnante surtout que j’imagine qu’elle n’a pas été sans challenges !
J’ai souvent entendu au cours des mois passés la remise en question d’une telle initiative. Vraiment ? Vous vous posez vraiment la question ? Pour moi c’est un débat ABSURDE sans réel fondement qui est plutôt l’instrument de détracteurs à d’autres fins. Et tout entrepreneur qui se respecte n’a pas besoin qu’on lui fasse un dessin !
Je Wanda Magazine proud media partner of The New York Forum AfricaUn forum sur l’Afrique moderne en Afrique, avec une visée internationale hors continent. En avez-vous beaucoup vus ? Un Forum qui vente l’Afrique sous un jour nouveau. Qui envoie un message fort. Combien en connaissez-vous ? Chers amis, pour que les africains soient pris au sérieux par le monde, cela commence aussi par changer l’image de l’Afrique et la perception que le monde a d’elle, et je pense que le NYFA y réussit à merveille. Il n’y a pas une personne qui n’en ressorte pas avec une vision plus positive, plus adéquate de l’Afrique.
Est-ce que cela veut dire que son existence nie les problèmes ? Non ! Ce Forum existe justement parce qu’il y a encore des failles. Et permettre qu’il ait lieu aura à terme un impact sur ces problèmes mêmes ! Allons-nous arrêter toute manifestation positive, culturelle, défilés de mode parce qu’il y a du négatif ? Réussir commence par se regarder dans le miroir et assumer ce qu’on y voit. Mais surtout, savoir entrevoir le positif et ne se focaliser que sur ce point, comme un moteur. Qui de nous se regarde et n’y voit que du mauvais et ne fait que s’appitoyer sur son sort ? Personne ! Ca c’était avant ! C’était l’ancienne génération, pleurnicharde. N’avons-nous pas le droit de vouloir vendre notre savoir-faire ? N’avons-nous pas le droit d’être considérés à notre juste valeur.
Donc, il faut bien comprendre ce qu’est un tel forum et sa nature. Pour gagner de l’argent, il faut en dépenser (d’abord). Pour attirer les investisseurs qui viendront participer à la croissance il faut les déplacer. Et oui, cela coûte de l’argent. Mais bien moins qu’il en rapportera à terme (voir signatures), car vous ne pouvez espérer faire affaire sans que les Hommes se rencontrent, se jaugent, se connaissent.
new-york-forum-africa-libreville-2013Le New York Forum Africa est avant tout une plateforme créée pour favoriser les opportunités des Etats Africains, des Entreprises (grandes et PME). Mais c’est également une occasion d’envoyer un message positif de la part de l’Afrique au Monde, disons un peu comme une vaste campagne de communication. Une sorte de “Journée Portes Ouvertes” qui mettrait à l’aise les visiteurs afin qu’ils souhaitent y investir d’une façon ou d’une autre, avec confiance. Petits et grands. Et même entre africains. Car un tel forum donne envie même aux africains d’investir sur le continent !
Mais, il faut savoir une chose, le développement africain ne se fera pas sans le concours d’investissements venus de l’étranger (hors Afrique) ou même d’un pays africain à l’autre. Seulement, à nos Etats de veiller à ce que les africains soient conviés à cet essor et d’en tirer le maximum pour que cette croissance soit redistribuée notamment au sein de la jeunesse et le plus tôt possible.
Peut-être seuls les visionnaires savent encore voir le positif où il réside, et comprennent l’utilité du NYFA. Mais j’ai la ferme conviction que ce Forum accouchera d’une multitude de projets petits, moyens et grands. Une multiplicité de projets qui participeront de fait à l’essor africain dans sa globalité.
Quant à mon aventure au New York Forum Africa, le décor étant planté, elle fera l’objet d’un autre billet… Affaire à suivre !

Lire aussi : NYFA 2013 : L’intégration économique africaine au cœur des échanges

C.V.F

Lire d’autres articles de Céline Victoria Fotso

La rejoindre sur Facebook / Twitter.

 

[youtube]http://youtu.be/3JRIzwnwgAw[/youtube]

1 COMMENT

  1. Très bon article! Très intéressant!

    Effectivement, ce que j’ai pu entendre en général c’était “qu’est ce qu’on va faire avec un forum?”, “ça sert à quoi?”, “pourquoi organiser un forum alors que les gens meurent de faim?” etc etc..

    Alors ma partie préférée dans votre article: Pour gagner de l’argent, il faut en dépenser (d’abord). Pour attirer les investisseurs qui viendront participer à la croissance il faut les déplacer.

    Et, je suis tout à fait d’accord avec ça!! Malgré les nombreuses critiques et autres “tentatives de déstabilisation”,la 3ème édition du NYFA aura bel et bien lieue!! J’espère que vous reviendrez y faire un tour!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.