Home A la Une Clip : “Le bailleur n’entend pas ça” – Sissongho MC’s ft. Sadrack et Sultan Oshimihn

Clip : “Le bailleur n’entend pas ça” – Sissongho MC’s ft. Sadrack et Sultan Oshimihn

0
Clip : “Le bailleur n’entend pas ça” – Sissongho MC’s ft. Sadrack et Sultan Oshimihn

clip-le-bailleur-nentend-pas-ca-sissongho-jewanda

Hello la Wanda Family, juste pour partager cette video que j’ai découverte très récemment.  Il s’agit du clip du morceau “Le bailleur n’entend pas ça” par Sissongho MC’s ft. Sadrack et Sultan Oshimihn. Je Wandore !

Vous savez que mon combat permanent est celui de la valorisation d’une certaine authenticité à l’africaine dans tout ce que nous accomplissons quelque soit le domaine. Et surtout dans la culture. Aujourd’hui, je maintiens qu’il ne s’agit plus de réaliser des beaux clips, il faut qu’ils aient du sens (ce qui ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire dans le surréalisme, mais vous voyez un peu ce dont je parle noooor ?).

Je trouve que ce clip écrit par Jacques Noumi / Gabi Ngounou et réalisé par Willer Okala est une formidable combinaison de tout ce que les camerounais et les africains en général adorent : l’humour et la musique. En plus, il décrit à la perfection ce dont parle le single, une réalité difficile connue de beaucoup et dépeinte avec un humour à la camer : payer (ou ne pas payer) son loyer au bailleur “tout puissant”…

En passant, se loger au Cameroun est bel et bien une problématique réelle. Chacun y va de sa règle. Je trouve cela aberrant que les bailleurs (propriétaires) demandent des 12 mois de loyers à l’avance. Même quand tu gagnes plutôt bien ta vie, tu transpires pour te trouver un endroit sympa où habiter. Il y a beaucoup d’abus au niveau des loyers. Certes, on peut comprendre la frilosité des proprio face aux impayés car eux-mêmes ont une famille à nourrir. Et c’est là où il serait nécessaire d’avoir une meilleure réglementation pour protéger tout le monde de l’abus (salut les Tonton ! On se réveille !).

En bref, un clip qui met bien en valeur un son plutôt sympa dont j’aime beaucoup le titre (je trouve qu’on peut être encore un peu plus authentique dans le flow par contre mais ça viendra) ! Well done la team !

C.V.F

clip-le-bailleur-nentend-pas-ca-sissongho-jewanda-2

[youtube]http://youtu.be/lDVB1uoMRkk[/youtube]

Previous article Clip : « Mboa » – Dray
Next article WanDiscovery : Stephanie Tatapong, Model & actress – Cameroon
Céline Victoria Fotso ou l'esprit créatif. Femme d'affaires, designer, community manager ou architecte événementielle, telles sont les multiples casquettes de Céline Victoria Fotso, fondatrice de Je Wanda Magazine. Riche de ses expériences multiples, cette diplômée en marketing de l'Ecole Supérieure du Management de l'Entreprise à Nice et de l'Académie des Arts et du Design de Montréal, se consacre depuis trois ans à bâtir un pôle d'activités créatives tourné vers l'Afrique. Ainsi, après avoir collaboré au sein des services marketing et commercial d'enseignes de renom telles que Yves-Saint Laurent, Michaël Kors, Smalto, ou encore Réminiscence, cette passionnée de culture, d'Afrique aux goûts éclectiques finit par créer Je Wanda & Co, un concept nouveau à mi-chemin entre le web, l'événementiel, la mode et la communication. Véritable fruit de sa brillante inventivité, et de son insatiable fascination pour les individus et la mixité des cultures. Son rêve : Incarner une Afrique jeune, moderne et en mouvement, loin des multiples stéréotypes négatifs récurrents. Autrement dit, montrer une Afrique résolument positive qui ose.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.