Home Blog Concert : “Watch The Throne” à Bercy – J’y étais !!!

Concert : “Watch The Throne” à Bercy – J’y étais !!!

1
Concert : “Watch The Throne” à Bercy – J’y étais !!!

 

 

Après des mois d’attente, l’évenement tant attendu est enfin arrivé, je parle bien sûr du concert de Jay-Z et Kanye West qui s’est tenu à Bercy le 1er juin dernier. Et j’y étais !!!
Avec des amies nous avons pris des places dans la fosse pour être au plus près du show, le jour J j’ai fais la queue avec plus ou moins de patience et je suis finalement arrivée à me faufiler tant bien que mal pour être bien placée.
Ce n’est qu’à 21h que la salle s’est retrouvée dans le noir le plus complet. Et là, que vois-je ? Le petit Kanye ou devrais-je dire le grand Kanye West face à moi en train d’entamer “H.A.M”. Quelques minutes plus tard c’est la voix de Jay-Z qui raisonne je me retourne mais je ne le vois pas, et tout d’un coup il apparait, sur un cube au milieu de la salle :  Hystérie collective ! Tout Bercy est déjà débout !
Déjà, il faut dire qu’une des forces de ce concert réside dans les moyens investis pour la mise en scène.
Ils étaient de taille ! Les deux cubes fluorescents, les lumières, les lasers, les feux, les images, les deux écrans géants. Tout était fait pour nous en mettre plein la vue. Calculé au millimètre près, pensé, analysé et réfléchi. Rien, je dis bien rien n’a été laissé au hasard.
Ensuite l’attitude des deux artistes. J’ai beaucoup apprécié que durant tout le concert ces deux-là n’ait clairement pas oublié pourquoi ils étaient présents.
Vous me direz “normal après tout c’est leur boulot”, mais je vous dirais pas tant que ça, certains artistes ont tendance à faire le strict minimum. Mais eux ont transpiré plus que nous, c’était limite “animal” par moment.  Ils ont fait le show pendant près de 3h. On peut dire que “les djo ont bien mouillé le maillot”.
Ils ont chanté bien sûr les titres de leur album : “Otis”, “Who Gon Stop Me”,”No Church In The Wild”, l’entraînant “Welcome To The Jungle” “New Day” ,”That’s my bitch”ou encore “Lift off”.
Mais ils nous ont aussi servi leurs plus gros succès du genre. Voir Kanye West chanter et danser sur “Jesus Walks” en live, c’est irréel. Il a aussi interprété “Can’t tell me nothing”, “All falls down”, “Stronger”,”Good Life”, “Goldigger”, “All of the lights”, “Touch the sky”, “Runaway”, “Heartless”, “Diamonds from sierra Leone”.
Et pour la grande fan de Jay-Z que je suis, entendre les légendaires “99 problems”, “Hardnock life”, “Nigga what, Nigga who”, “IZZO”, “Dirt off your shoulder” et “Public Service Announcement”, “Run this Town” , “Empire State Of Mind”, ” Big pimpin”, fût mémorable. Après ce qu’il a fait sur scène, qui osera encore dire que le père Carter est fini ?
Le plus gros moment de la soirée c’est bien sur le fameux “Niggas in Paris”.
Certaines personnes, qui d’ailleurs pour la plupart n’étaient pas au concert, ont polémiqué dessus, soulignant que chanter 11 fois donc pendant 1 h  la même chanson c’était plus de l’arnaque qu’autre chose. Moi je leur dis vous n’y étiez pas, imaginez bien le contexte : Ils sont à Paris, devant une foule en délire proche de la folie qui a soif de musique (un petit coucou aux chasseurs d’illuminatis).
Ils nous balancent cette chanson, portent et agitent deux drapeaux français entre nous on se devait de faire honneur, et on l’a fait ! Ils nous l’ont chanté 11 fois parce qu’on n’en redemandait et à chaque fois que Hova, à bout de souffle disait “Agaiiiiiiiiiiiin”, nous aussi on oubliait la fatigue et on hurlait encore plus qu’avant, quitte à se casser les tympans et finir sourds.
Le public était tellement en transe que certains sont montés sur le cube au milieu de la scène pour leur faire face. Mme Carter qui était présente avec Kelly Rowland n’a pas hésité à les rejoindre (on peut la voir dans la vidéo à 1m45 de Niggas in Paris).
Ce n’est pas le concert du siècle ça c’est sûr, mais en tout cas c’est un des plus gros concerts que j’ai vu. Et j’ai tellement aimé me faire bousculer dans la fosse, danser avec des inconnus, chanter à tue -tête, transpirer et avoir la gorge en feu, secouer les épaules que le 18 juin prochain à Bercy pour leur dernière date je serai de ceux qui regarderont le trône : Et oui, AGAIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !
PS: Pour mes Wanda Peep’s qui s’inquièteraient de ma santé, sachez qu’après cette avalanche de folie bien “Illuminatisée” servie par deux gourous, j’ai tant bien que mal retrouvé mes esprits… Mais je vous l’accorde ce fut dur.
N.Y.Z

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.