Home Blog Entrée de Facebook en bourse : Un fiasco !

Entrée de Facebook en bourse : Un fiasco !

0
Entrée de Facebook en bourse : Un fiasco !

 

Hello Wanda Facebookeurs, quelles sont les news ?

Pour ma part, fort de mon gros français là, je dirais qu'”il y a péril en la demeure” avec Mark Zuckerberg et sa chose de Facebook là ! “Mekde”, donc le film là disait vrai sur le caractère orgueuilleux du plus célèbre des young boss de la planète ? Figurez-vous que, depuis son entrée très tapageuse en bourse, bah le résultat des courses : c’est la catastrophe jusqu’àààààààà !

Au point de lancer les rumeurs d’une nouvelle bulle internet sur la planète, du coup la justice fédérale, le congrès, le Nasdaq bref tout le monde est sur les dents face à ce qui pourrait assurément apparaître comme le fiasco le plus retentissant de l’histoire des capitalisations boursières. Pardon grands, entendez-vous ! Car, je suis à un “ça” d’avoir 500 amis sur Facebook ! Donc Wandacareful svp !

En effet, Facebook a mis sur le marché 421 millions d’actions, au prix de 38 dollars chacune, pour une opération à 16,02 milliards de dollars, soit la plus importante pour une valeur Internet, la deuxième pour une valeur américaine tous secteurs confondus. Mais seulement aussitôt, la valeur de l’action a perdu près de 20% de sa valeur d’introduction, faute (objectivement) d’après les analystes à une surévaluation de l’action de Facebook (opération menée par la banque Morgan Stanley avec la bénédiction du Nasdaq) et faute également (assez subjectif) d’après d’autres au caractère orgueuilleux de Mark Zuckerberg qui a voulu par cette IPO (Initial Public Offering ou Introduction en Bourse), atteindre le record d’une valorisation de plus de 100 milliards dollards.

Tout compte fait, après une baisse de 19 milliards de dollars de valorisation en quatre jours (Wandaful palaba , c’est toujours l’argent là ??!), une plainte en nom collectif a été déposée au tribunal fédéral de Manhattan par un groupe d’investisseurs contre Mark Zuckerberg, ainsi que les administrateurs du groupe.

La commission bancaire du Sénat américain “cherche à en savoir plus sur les problèmes rapportés dans la presse en ce qui concerne l’introduction en Bourse de Facebook, en menant des entretiens avec Facebook et avec les régulateurs et les autres parties prenantes”, explique un communiqué. Aucune enquête formelle ne semble toutefois avoir été ouverte pour l’heure.

Anyways, je repète ma chose, bientôt je devrais atteindre 500 amis sur Facebook là, si l’histoire-ci ferme avant, c’est moi qui vais saisir la CPI (Cour Pénale Internationale) pour crimes économiques et atteintes à l’amitié d’autrui. Je Wanda même !

Posah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.