Home Culture Expo Exposition : “Madame Grès : La couture à l’oeuvre” – Musée Bourdelle

Exposition : “Madame Grès : La couture à l’oeuvre” – Musée Bourdelle

0
Exposition : “Madame Grès : La couture à l’oeuvre” – Musée Bourdelle

Jusqu’au 24 juillet 2011, découvrez le fabuleux travail de Madame Grès. Le musée Bourdelle, en partenariat avec le musée Galliera, rend hommage à cette petite main de renom qui porta à son apogée le travail de la Haute-Couture.
Quoi de plus normal pour celle qui voulait être sculpteur que de se retrouver exposée dans l’atelier d’Emile-Antoine Bourdelle ? Inaugurant sa programmation hors-les-murs, le Musée Galliera a conçu cette exposition qui réunit quelques quatre-vingt pièces provenant des collections du musée Galliera 
ainsi que de prêts de collectionneurs privés et 
de créateurs contemporains.

De son vrai nom Germaine Krebs, Madame Grès (1903-1993) a tout de suite su imposer son style et ses drapés Haute couture. Son travail remarquable s’étire des années 1930 aux années 1980, avec un désir de renouvellement constant. Sa silhouette de prédilection? Féminine, multipliant les drapés comme un héritage de ceux de l’Antiquité. Ses robes sont longues, de préférence en jersey, en ivoire, qu’elles sculptent comme du marbre de carrare.
À partir d’un vêtement qu’elle rêvait sans coutures, elle invente une économie de lignes et de volumes volontairement atemporelle – originelle, transformant le corps de la femme en déesse. Robes asymétriques, drapées à l’antique comme moulées sur le corps, robes en volume lorsqu’elle travaille la faille ou le taffetas : ses exigences de création la différencient de ses contemporains. Insensible aux engouements passagers, aux tendances qui marquent les collections d’une saison, elle préfère « sculpter » des pièces uniques dont le nombre fait collection. On reconnaît un chef-d’œuvre de Madame Grès à sa pureté – 
l’apparente simplicité de son art dissimule toujours l’extrême complexité de son savoir-faire.
L’exposition réserve une place de choix aux pièces les plus emblématiques de la griffe : les robes du soir – des drapés qui, en 1976, lui valurent un Dé d’or. Créées depuis les années 30 jusque dans les années 80, toujours en jersey, souvent ivoire ou gris perle, ces robes sculpturales traversent le temps sans pâlir – photographiées par Richard Avedon, Guy Bourdin, elles sont largement publiées dans les magazines féminins.
Quant aux pièces de jour : robes et manteaux des années 50, modèles épurés réalisés en lainage double face des années 60 et 70, elles restent une référence pour les couturiers et les créateurs d’aujourd’hui. Madame Grès est au-delà des modes.

Informations pratiques
Musée Bourdelle
16 rue Antoine Bourdelle, 75015 Paris
Tél. : 01 49 54 73 73
www.bourdelle.paris.fr
Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h sauf jours fériés.
Tarifs d’entrée
Plein tarif : 7 €
Tarif réduit : 5 €
Tarif jeune (14-26 ans) : 3,50 €
Gratuit moins de 14 ans

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.