Home Blog Fatoumata Diawara une voix envoûtante sur une musique aux sonorités ensorcelantes

Fatoumata Diawara une voix envoûtante sur une musique aux sonorités ensorcelantes

0
Fatoumata Diawara une voix envoûtante sur une musique aux sonorités ensorcelantes


Avec sa voix envoûtante et les sonorités ensorcelantes de sa musique, Fatoumata Diawara est née en Côte d’Ivoire (on peut même dire qu’elle est Ivoiro-Malienne) où elle passera le début de son enfance.  À 12 ans, elle part vivre au Mali où elle retrouve ses origines, elle est artiste professionnelle depuis plus de 10 ans et se consacre à une carrière solo d’auteur compositeur et interprète.
D’abord comédienne et actrice, en 1996, Fatoumata est repérée par le grand cinéaste Cheick Oumar Sissoko qui l’engage dans le film LA GENESE (prix Un certain regard à Cannes) afin d’interpréter le premier rôle féminin. Elle tourne dans plusieurs long-métrages dont SIA : LE RÊVE DU PYTHON (Prix spécial du Jury au Fespaco 2001) et deux ans plus tard, elle vient en France pour la première fois afin de travailler au theatre Bouffes du Nord sur l’adaptation de Jean-Louis Sagot Duvauroux de la pièce ANTIGONE.
En 2002, elle entend dire que la troupe Royal Deluxe, la plus grosse compagnie de théâtre de rue au monde, cherche une comédienne. Elle passe le casting, elle est engagée sur-le-champ. C’est un bouleversement dans sa vie d’artiste et de femme. Fatoumata tourne cinq ans avec le Royal Deluxe. Elle chante, danse, joue la comédie et parcourt la planète. Cependant, en Novembre 2006 Fatoumata est choisie pour interpreter le premier rôle féminin de l’Opera du Sahel à Bamako. Elle retourne alors au Mali après plusieurs années d’absence et se fait remarquer par Cheick Tidiane Seck. Elle rejoint alors la crème des musiciens maliens pour enregistrer l’album de la diva jazz américaine Dee Dee Bridgewater. Dans cette même période, elle rencontre Oumou Sangaré qui la sollicite aussitôt pour l’enregistrement de son dernier album Seya. Fatoumata Diawara décide alors de se lancer totalement dans l’aventure de la musique et commence à travailler à son propre répertoire.
Sa musique naît dès atmosphères traditionnelles africaines et crée des parfums folks, à la fois doux et dansants. Son inspiration tire de la tradition du chant wassoulou mais ses rythmes sont modernes grâce aux ambiances jazz et blues qu’elle demande avec complicité à ses virtuoses musiciens.
En mai 2007, elle est appelée à interpréter le rôle de Karaba dans la comédie musicale Kirikou et Karaba, tirée du célèbre dessin animé. En parallèle, elle travaille sur le disque de la comédie musicale à coté de nombreux artistes africains, notamment Youssou N’Dour, Rokia Traoré et Angelique Kidjo. Elle chante également avec des légendes telles que  Herbie Hancock ou Hank Jones.
C’est alors qu’elle décide de travailler sur un projet musical qui sera le sien. Aujourd’hui, après 5 ans de travail et de réflexion, Fatoumata sort son premier EP de musique traditionnelle africaine teintée d’influences jazz et blues, calme mais dansant : “Kanou” où elle touche des sujets graves avec charme et douceur.

La rejoindre sur Facebook.

S.B.N