Focus : Le Magazine M vous présente “La nouvelle élite noire” de France

1
88

 

lemonde-nouvelle-elite-noire-jewanda

En début du mois de mai sortait une petite bombe pour la communauté noire de France. M, le magazine du Monde a voulu en savoir plus sur cette nouvelle génération de femmes et d’hommes noirs vivant en France, éduquée, très ambitieuse, et pourtant si peu médiatisée. Une “nouvelle élite noire” fière et qui compte bien affirmer sa place dans un pays qui a encore du mal à l’appréhender.

Incarnée par des personnes dynamiques et influentes dans leurs communautés telles qu’Adama Ndiaye (Black Fashion Week), Orphée Makiese (Neurochirurgien), Elie Nkamgueu (Club Efficience), Angélique Zettor (Genymobile), Jean Ichakou et Freddy Kabala (Black Fahrenheit) ou Michael Kamdem (Roots Magazine) entre autres; cette génération marque son temps grâce à des projets viables et couronnés de succès dans divers secteurs d’activités, érigés en véritables modèles de réussites mais trop peu mis en valeur à l’échelle française.

Les journalistes Elise Vincent et Louis Imbert ont tenté d’y voir plus clair sur ces jeunes originaires d’Afrique ou des Antilles afin de mettre la France au diapason. Le titre paraitra sans doute anti-nomique pour bons nombre de français qui méconnaissent les noirs, peut-être gênant pour certains qui rejettent le terme “élite” parfois jugé “péjoratif”. Qu’à cela ne tienne le dossier est mis sur la table, et il était temps ! Car plus que jamais il est urgent qu’en France, qui est le pays qui a la plus grande diapora noire en Europe, on apprenne à parler des noirs dans toute leur diversité et non uniquement pour faire cas des minorités à problèmes.

En tout cas félicitations à ces entrepreneurs braves et dynamiques cités dans l’article et qui représentent valablement tous ceux que l’on n’aimerait voir davantage sous les feux des projecteurs. Et ils sont nombreux ! Un tel papier, même si les choses ne sont pas parfaites, démontrent que les temps changent malgré tout en France.

Et vous Wanda People, que pensez-vous de l’article du Magazine M ? Ont-il réussi à capter cette mouvance afroptimiste grandissante au sein de la communauté noire de France dans toute sa diverse complexité ? Partagez vos opinions !

Lire l’article ICI.

C.V.F

1 COMMENTAIRE

  1. LE CHOIX DES MOTS HEIN !
    ” Sous la haute coupole en verre de l’hôtel Marriott se tient un dîner d’affaires {d’un genre particulier=> INNOVANT PLUTOT !!}, ce lundi 10 mars. Dans le hall du palace parisien, le seul de sa catégorie à jouir d’une entrée directe sur les Champs-Elysées, une hôtesse oriente {discrètement=> FIEREMENT PLUTOT !!} les invités vers le salon privé qui a été réservé pour l’occasion.
    (…){Un seul lien unit=> UN LIEN FORT PLUTOT !!} tous les participants : la couleur de la peau. Un entre-soi défendu pour une cause entendue : « Cela fait trop longtemps que l’on montre les Noirs sous l’angle de la banlieue », {résume=> CONSTATE PLUTOT !!} un {quadragénaire=>UN HOMME MUR & EXPERIMENTE PLUTOT !!} {en costume-cravate=>EN CHEMISE PLUTOT !!} {qui tient à l’anonymat=> DONT ON RESPECTERA L’ANONYMAT PLUTOT !!}.
    (…)Premier club créé par des Noirs pour des Noirs, le club Efficience, organisateur de la soirée, est {une nouveauté=>UNE INNOVATION PLUTOT!!} dans le paysage français. Son {credo=> SON COMBAT PLUTOT !!!} : montrer que les Noirs réussissent, {tout faire pour=> SE BATTRE POUR PLUTOT !!} {qu’ils ne soient plus assimilés aux termes « précarité » ou « délinquance »=> METTRE UNE PHRASE AFFIRMATIVE PLUTOT!!}, et favoriser l’émergence d’une {« élite noire »=> SANS GUILLEMETS PLUTOT !!}. L’adjectif « noir » est assumé.
    (…) Faire {Front=>FACE PLUTOT!!} {sans prêter le Flanc aux accusations de communautarisme=>DANS UN CLIMAT OU LE COMMUNAUTARISME EST SYSTEMATIQUEMENT DIABOLISE PLUTOT !!}, s’allier, {à la façon des Noirs américains=> AVEC L’OBJECTIF D’OUVRIR LA SOCIETE FRANCAISE AUX DESCENDANTS D’AFRICAINS COMME C’EST LE CAS AUX ETATS-UNIS PLUTOT !!}, pour {abattre le plafond de verre=>OUVRIR DES PORTES PLUTOT!!} {tout en s’inscrivant dans le=>PARCE QUE C’EST L’AVENIR DU PLUTOT !!} modèle républicain, c’est l’exercice périlleux qui est, depuis {quatre ou cinq ans=>AVEC UNE DATE PRECISE PLUTOT !!!}, {en train de=>QUI PERMET DE PLUTOT !!} solidariser toute une classe émergente issue de l’immigration et d’outre-mer.
    (…) Des {jeunes gens=> AH BON IL N’Y A PLUS DE QUADRAGENAIRE MAINTENANT ?} {bien nés, mais pas uniquement=> DE TOUTES CLASSES SOCIALES PLUTOT !!}. Beaucoup sont issus de la classe moyenne et {n’ont réussi que grâce à des bourses=>ONT ETE CONFRONTE A LA DISCRIMINATION SUR LE MARCHE DU TRAVAIL MALGRE LEUR DIPLOME PLUTOT !!} et {la sueur=>!!!!!!!} de leur bachotage.
    (…) « Elite », beaucoup parmi cette nouvelle classe noire hésitent encore à l’assumer. {Trop lourd. Trop connoté « corruption » => QUI FAIT CE RAPPROCHEMENT ENTRE ELITE NOIRE ET CORRUPTION ???} pour ceux qui ont grandi en Afrique. Ils y aspirent {toutefois=>QUELLE EST LA CONTRADICTION EXACTEMENT ? MERCI D’ETRE PLUS CLAIR !!}.
    (…) cette génération (…) à la différence de {ses parents=>LA PREMIERE GENERATION D’IMMIGRE PLUTOT} (…) {ne partage plus=>!!!} forcément l’{idée=>!!!} qu’une intégration réussie, c’est se fondre dans la masse. Les filles {ont jeté=>!} les produits éclaircissants de leur mère. Assument {leurs=>LA NATURE DE LEURS PLUTOT !!} cheveux crépus. Elles sont noires et {veulent que cela se voie=> SOUHAITENT ETRE RESPECTEES TELLES QU’ELLES SONT PLUTOT !!!}.
    (…) Adama appartient en fait à cette élite {littéralement=>AH CA OUI C’EST LITTERAIRE} happée, {en quelques années=> PEUT-ON AVOIR DES DATES AVANT DE PARLER DE RAPIDITE INCONTROLABLE ???}, par la croissance économique du continent africain, malgré {les guerres=>LES GUERRES DANS LE PAYS DE L’AFRIQUE, C’EST CA?} et les {taux de pauvreté record=>GARDEZ VOTRE VOCABULAIRE SPORTIF POUR DES VRAIS SCOOP DE DRNIERE MINUTE 2014 PLUTOT} qui y perdurent.

    (…) Parfois {moquée=>mal comprise PLUTOT !!!!}, en Afrique, pour son accent et ses habitudes {« françaises »=>SANS GUILLEMETS PLUTOT !!!!!}, la nouvelle élite noire est de plus en plus convoitée par les grands groupes qui cherchent à se développer sur le continent. (…)un nombre croissant de candidatures de jeunes {nés en France=>FRANCAIS ISSUS DE L’HISTOIRE DE L’IMMIGRATION FRANCAISE}, {soudain=> DEPUIS QUAND ? AVEZ-VOUS DES DATES ?} fascinés par un continent où {semblent pleuvoir=> MAIS QU’ILS SONT BETES CES NOIRS} les dollars, et où, {se disent- ils=> MAIS QU’ILS SONT BETES CES NOIRS}, leur {couleur de peau=>LEUR LIEN CULTUREL AVEC LE CONTINENT PLUTOT !!!} sera une valeur ajoutée.
    (…) Il n’y a pas toutefois que des gens bIen nés dans cette nouvelle élite. Surtout chez les Antillais. La plupart ont des parents {qui occupent de petits emplois de la fonction publique => AH CES DESCENDANTS D’ESCLAVES, ILS POURRAIENT AIMER UN PEU PLUS LE TRAVAIL QUAND MEME!!} : agent d’entretien, agent d’accueil, aide-soignante. Et beaucoup ont à ce titre grandi en banlieue.
    (…) Moins connu que le club Efficience- Outre Mer Network- n’en a pas moins un entregent redoutable et orga- nise tous les deux mois des soirées « networking » sur {une péniche amarrée près de la gare de Lyon=> AH, CES NOIRS, ILS AIMENT LES BATEAUX, HEIN, MEME LES BATEAUX MINABLES}. (…) Le décor est sobre, contemporain, efficace. Ce jeudi 13 mars, ils sont quatre, {assis à fond de cale=> CQFD CE QU’IL FALLAIT DEMONTRER CET ARTICLE EST UNE INSULTE, JE M’ARRETERAI LA} face à un public d’une quarantaine de personnes.
    (…) Plus soft que hard power-cette génération- enterre, à sa manière, le militantisme des années 2000 qui s’est développé dans le sillage de l’arrivée de Jean-Marie Le Pen au deuxième tour de l’élection présidentielle. (…) Aujourd’hui, au contraire, les réseaux d’amitiés juives servent de modèles aux nouveaux réseaux noirs.
    (…) Comme il en existe aux Etats-Unis, plusieurs portails d’actualités sur les diasporas afro-antillaises se sont aussi créés : NegroNews, Noir & Fier… Derrière ces intitulés, on trouve des trentenaires propres sur eux, avec des diplômes d’informatique, de finance, et des stages chez Total à la Défense.
    (…) Cette affirmation identitaire a dans le même temps permis à tout un marché noir de se développer en France. Un secteur à part
    entière, porté principalement par l’essor des cosmétiques pour peaux et cheveux afro. (…)Or l’un des rêves secrets des acteurs du secteur relève autant de l’opportunité que de la bataille d’image : faire en sorte qu’à terme, à Paris par exemple, mères et filles ne soient plus obligées de venir jusqu’à Château-d’Eau, cœur historique des salons de coiffure afro, pour s’approvisionner. Leur permettre d’éviter, à l’avenir, ce boulevard du 10e arrondissement de Paris où se disputent rabatteurs et coiffeuses sans-papiers.
    (…) Autre secteur, même combat chez les Black Fahrenheit (BF), deux cou-
    sins d’origine congolaise qui organisent des soirées privées convoitées.
    (…) Quand BF s’est monté, en 2011, Freddy et Jean ont bataillé pour que les établissements des Champs-Elysées leur ouvrent leurs portes. Les Champs-Elysées, ou la consécration sociale : « C’était comme si on avait voulu nous faire comprendre que nos soirées ne pouvaient se passer qu’en banlieue ou dans les vieilles boîtes afro pleines de prostituées où dansaient nos parents, expliquent-ils (…) pour l’une de leurs dernières soirées, le 11 avril, ils avaient privatisé le bar de l’Hôtel Renaissance, avenue Wagram, près de l’Arc de Triomphe : déco indonésienne lounge, néons feutrés sous les cloisons, serveurs blancs impeccables. Ce soir-là, on pouvait croiser tous les visages, tous les parcours de la nouvelle élite. Les bien-nés comme ceux des cités.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.