Home Blog Interview : Madeleine Glatz, la Miss West Africa UK 2010

Interview : Madeleine Glatz, la Miss West Africa UK 2010

1
Interview : Madeleine Glatz, la Miss West Africa UK 2010

 

Madeleine Glatz est une jeune femme de 23 ans d’origine Camerounaise qui vit à Londres. Elle avait fait appel a nous pour la soutenir lors de sa candidature à l’élection de Miss West Africa UK 2010.
La jeune demoiselle représentait le Cameroun, et belle surprise, elle fût couronnée ! Forte de cette expérience, durant laquelle elle a pu se découvrir d’abord elle même, et avoir la possibilité de représenter son pays natal, elle revient avec nous sur son parcours. Son année fût riche en émotions et en rencontres et surtout sur le projet d’adoption qui a put naître grâce à tout cela. Elle tient aussi à remercier tous les Wanda Peep’s  qui l’ont soutenue et encouragée !
Rencontre avec une Wanda Girl pleine de ressources

—-

Je Wanda Magazine : Qu’est-ce qui t’as motivé pour participer a ce concours?
Madeleine Glatz : Ma première motivation était celle de représenter mon pays mais aussi par simple curiosité de participer à un concours de beauté.
JWD: Quelles qualités selon toi, t’ont permis de gagner?
M.G : Je pense que la qualité principale est de rester soi-même ensuite les juges t’évaluent aussi sur ta continuité, ta ponctualité et ton attitude tout au long de la compétition.
JWM : Que t’a apporté cette élection ?
M.G : J’ai reçu énormément de support de personnes, des messages et c’est très réconfortant. A long terme cette expérience m’a apporté une envie débordante de réaliser certains projets.
JWM: Quel projets as-tu pu réaliser grâce à ton élection ?
M.G. : J’ai eu la chance, par un ami photographe Tyrone Beckford de participer à Jamaica UK 2010 et je travaille avec une petite équipe sur un documentaire – sujet concernant l’adoption en Angleterre.
JWM: Justement, parlons de ton projet, pourrais-tu nous l’expliquer avec plus de détails?
M.G: Nous sommes actuellement trois à travailler sur ce documentaire film  sur le sujet de l’adoption, qui prend de plus en plus forme au niveau de l’écriture, bientôt nous pourrons passer à la réalisation. Notre but est de discuter des procédures, partager des témoignages avec deux ou trois familles concernées et qui voudraient partager leurs expériences personnelles, désolée  mais je ne peux en dire plus pour le moment.
JWM: Tu as dû abandonner ta couronne quelques temps après, pourrais-tu donner les raisons qui t’ont poussée à le faire avant la fin de ton contrat ?
M.G : Oui en quelque sorte, quelques changement administratifs me rendaient assez mal à l’aise et je n’avais pas eu d’évènements depuis le mois de décembre 2010. Je me suis vite sentie laisse d’avoir un titre aussi important et de ne pas pouvoir l’utiliser pour faire passer des messages lors d’évènements caritatifs ou d’évènements dans la communauté. Alors qu’à Londres ce n’est pas ce qui manque !
Lorsque j’ai commencé a être contactée directement pour des fashions shows ou des photo shoots et que j’ai accepté d’y participer en tant que mannequin et non en tant que Miss, nous avons décidé de rompre le contrat car il y est bien stipulé que toute exposition devra être confirmée par le directeur/organisateur de Miss West Africa.
JWM: Quel rapport gardes-tu avec ton pays, le Cameroun ?
M.G : J’ai encore parlé a ma tante la semaine dernière, je garde des relations assez étroites mais j’attends le jour où je serais prête à retourner au Cameroun pour essayer de connaitre plus en détails mon histoire familiale.
JWM: Quels conseils donnerais-tu à une personne qui voudrait participer à ce genre de concours ?
M.G : De rester elle même et d’essayer de se démarquer naturellement des autres filles et de rester concentrée sur son objectif jusqu’au bout quoi qu’il advienne.
Beau parcours pour la belle camerounaise de 23 ans qui ne se prenait pourtant pas au sérieux !

N.Y.Z

 

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.