Home Blog La révolution Twitter en Afrique

La révolution Twitter en Afrique

0
La révolution Twitter en Afrique


Hello Wanda Peeps !

La révolution Twitter serait-elle en marche en Afrique ? En effet, de nouvelles recherches montrent que l’utilisation de ce média connaît depuis quelques temps une croissance exponentielle sur le continent.

D’après Portland Communications, une agence britannique spécialisée dans les réseaux de communication sur le continent africain, du Cap au Caire, les réseaux sociaux et plus spécifiquement Twitter, gagnent du terrain.

La première carte de l’Afrique à l’heure du célèbre réseau de microblogging vient d’ailleurs d’être publiée par cette agence. Eh oui ! Et puis, il n’est jamais trop tard !

“L’année dernière, nous avions été choqués de voir que, dans le classement des utilisateurs de Twitter les plus influents, il n’y avait aucun Africain et que le rapport américain qui l’analysait faisait comme si l’Afrique n’existait pas, se rappelle Robert Watkinson, directeur adjoint de Portland, contacté par FRANCE 24. Nous voulions montrer que l’Afrique n’était pas absente de la révolution Twitter”, poursuit-il.

Pourtant, on ne saurait oublier que pendant les soulèvement de l’année dernière (durant le printemps arabe), l’utilisation de Twitter par les manifestants et les révolutionnaires a été largement rapportée par l’ensemble de la presse mondiale. Curieux donc…

D’après le rapport de Portland Communications, la majorité des “Twitterers” sont des jeunes dont 60%, âgés entre 21 et 29 ans alors que la moyenne mondiale est de 39 ans !

81% l’utilisent pour converser avec des amis alors que 68% l’utilisent pour suivre l’actualité internationale (76%), Multimédia et divers (69%) et nationale (68%); 57% des tweets étant envoyés majoritairement depuis un Blackberry, un iphone ou d’un smartphone Android.

Quelle réflexion tirer de cette cartographie ?

La carte de l’utilisation de Twitter en Afrique ne suit pas pour autant le classement des pays les plus riches du continent. Ainsi le Kenya, 13e puissance économique africaine, arrive bon deuxième devant le Nigeria et l’Égypte, deux pays pourtant plus riches, plus peuplés et avec une actualité récente plus chargée. Un engouement qui s’expliquerait, à en croire le directeur adjoint de Portland, par l’utilisation soutenue au Kenya de téléphones portables connectés à Internet et, par conséquent, à Twitter.

Twitter n’est, en aucun cas, l’apanage exclusif des militants d’Afrique du Nord. Il a été adopté avec enthousiasme à travers le continent notamment par les jeunes, qui sont en train d’adapter son utilisation à leurs propres besoins.

Compte tenu de l’explosion de l’usage du téléphone portable à travers le continent, de la baisse des prix des smartphones et de leur disponibilité grandissante, les Tweeterers africains sont aussi beaucoup plus susceptibles d’utiliser leurs téléphones mobiles, plutôt que des ordinateurs, pour afficher et lire ces messages.

Alors Wanda followers, n’attendez plus pour m’envoyer vos tweets à @IamPosah.

PS : Télécharger le rapport de Portland ICI.

POSAH

Nous suivre sur Twitter : twitter.com/JeWandaOfficiel

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.