Home JWD Mag Le Magazine Elle contre les peaux mâtes et noires ?

Le Magazine Elle contre les peaux mâtes et noires ?

0
Le Magazine Elle contre les peaux mâtes et noires ?

 

Aishwarya Rai Bachchan, l’actrice indienne, ancienne Miss Univers, qui faisait la couverture du magazine Elle India de décembre 2010, aurait subi le même sort que Gabourey Sidibé au mois d’octobre 2010, ou Beyoncé dans le Glamour Russe, c’est-à-dire voir son teint mystérieusement éclairci.
La star de Bollywood serait furieuse et prête si cela s’avérait être vrai, à les poursuivre en justice. Et elle a bien raison, car bien souvent on croit que ce sont les stars qui demandent ces retouches, et cela leur porte préjudice auprès de leurs fans.
Il semblerait que cela soit dans l’habitude de certains magazines d’éclaircir délibérément de façon digitale leurs stars en couverture dont la peau est jugée trop “sombre”. Mais donc, pourquoi les solliciter s’ils ne les jugent  “pas comme il faut” ? C’est même bien souvent les lectrices qui signalent ces abus, alors pourquoi ces magazines à forte audience mixte prennent-ils encore ce genre de décision par les temps qui courent ?
Pardon, tata Aishwarya, poursuis nous les bêtises en justice, cela leur servira de leçon ! Non mais en quelle année sommes-nous ? Il faut que ces pratiques insultantes cessent, car elles sont toujours une façon détournée d’appliquer le diktat de la couleur, blanche en l’occurence.
Let people be !

C.V.F

 

 

Previous article All Of The Lights – Kanye West ft. Rihanna
Next article “This Is Africa” – Vous allez adorer !
Céline Victoria Fotso ou l'esprit créatif. Femme d'affaires, designer, community manager ou architecte événementielle, telles sont les multiples casquettes de Céline Victoria Fotso, fondatrice de Je Wanda Magazine. Riche de ses expériences multiples, cette diplômée en marketing de l'Ecole Supérieure du Management de l'Entreprise à Nice et de l'Académie des Arts et du Design de Montréal, se consacre depuis trois ans à bâtir un pôle d'activités créatives tourné vers l'Afrique. Ainsi, après avoir collaboré au sein des services marketing et commercial d'enseignes de renom telles que Yves-Saint Laurent, Michaël Kors, Smalto, ou encore Réminiscence, cette passionnée de culture, d'Afrique aux goûts éclectiques finit par créer Je Wanda & Co, un concept nouveau à mi-chemin entre le web, l'événementiel, la mode et la communication. Véritable fruit de sa brillante inventivité, et de son insatiable fascination pour les individus et la mixité des cultures. Son rêve : Incarner une Afrique jeune, moderne et en mouvement, loin des multiples stéréotypes négatifs récurrents. Autrement dit, montrer une Afrique résolument positive qui ose.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.