Home Focus Africa You Never See Le Monument de la Renaissance Africaine – SENEGAL

Le Monument de la Renaissance Africaine – SENEGAL

0
Le Monument de la Renaissance Africaine – SENEGAL
Le Monument de la Renaissance africaine est une imposante structure haute de 52 mètres en bronze et cuivre à Ouakam, une commune d’arrondissement de Dakar, sur l’une des deux collines volcaniques coniques qui surplombent la capitale sénégalaise, les Mamelles, la plus haute portant déjà le phare des Mamelles.
Le monument représente un couple et son enfant, dressés vers le ciel. Il a été officiellement inauguré le 3 avril 2010 lors des cérémonies du cinquantenaire de l’indépendance du Sénégal.
L’ouvrage, dont les travaux ont débuté en 2002, a coûté entre 9 et 15 milliards de francs CFA (15 à 23 millions d’euros). Il fait partie des grands projets du président Abdoulaye Wade qui le veut « dignité du continent ». Il s’agit de montrer au travers d’une famille dressée vers le ciel, l’homme portant son enfant sur son biceps et tenant sa femme par la taille, « une Afrique sortant des entrailles de la terre, quittant l’obscurantisme pour aller vers la lumière ». Le monument figure en effet une famille africaine résolument tournée vers le nord-ouest.
La conception du monument a été confiée à l’architecte sénégalais Pierre Goudiaby Atepa, déjà l’auteur – notamment – de laPorte du Troisième millénaire qui surplombe la route de la Corniche. L’œuvre a été dessinée par le président Wade qui en détient le droit d’auteur de 35 %, mais l’œuvre avait été initiée par le célèbre artiste sénégalais Ousmane Sow.
Selon le ministre sénégalais de la Culture et de la Francophonie, Serigne Mamadou Bousso Lèye, la durée de vie du monument sera de 1 200 ans.
La structure abrite un restaurant panoramique accessible par un ascenseur pour 15 personnes.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.