Home JWD Mag Les brèves d’Aïssa : Le Yuan monnaie du FMI ? – Russian billionnaires – Apple en procès

Les brèves d’Aïssa : Le Yuan monnaie du FMI ? – Russian billionnaires – Apple en procès

0
Les brèves d’Aïssa : Le Yuan monnaie du FMI ? – Russian billionnaires – Apple en procès

 

Le yuan comme monnaie du FMI
Il se pourrait que le Yuan  monnaie chinoise puisse faire partie du panier de réserve du FMI. Quand ? Personne ne sait. Les chinois nous laissent dans un doute total. En effet selon le magazine américain Forbes les négociations sont en cours. Les banquiers centraux de l’ouest sont entrain de mettre en place tous les  moyens possible pour que les chinois laissent le Yuan être apprécier. Même si  les banques centrales en Europe et les politiciens à Washington demande un Yuan plus fort, le consensus du marché est que la Chine fasse  ce qu’il a décidera.
 

Russie l’augmentation des milliardaires

Le nombre de milliardaires s’envole désormais en Russie. Ce dernier, malgré la crise, compte désormais 101 milliardaires contre 62 l’année précédente. Nous notons que cet enrichissement est due a l’envolée des cours des matières premières et la reprises des marché financiers. En effet selon le magazine Forbes publié le 15 avril 2011, les fortunes cumulées des 100 Russes les plus riches atteignent 432 milliards de dollars contre moins de 300 milliards en 2010. Toute fois les milliardaires russes sont  moins nombreux que les milliardaires chinois dont le nombre est à 115. Mais les champions de toute catégorie restent les Etats-Unis qui ont en tout 400 milliardaires.

La société Apple en procès
En effet selon le magazine International Business Times un nouveau procès a été intenté à Apple dans la mesure où l’iPhone et l’iPad ne mettent pas des mesures appropriées pour empêcher les achats non autorisés par les enfants détenteurs des appareils en question, ce qui permet à l’entreprise d’encaisser des “millions” de dollars en gains mal acquis.
Garen Meguerian de Phoenixville, en Pennsylvanie, est le principal plaignant  affirmant que la politique d’achat d’Apple  est  faite dans “l’exploitation illicite” car elle ne fait pas  assez pour empêcher les achats  des enfants sur iTunes et l’Apple App Store. Notre plaignant nous laisse entendre que  la compagnie Apple a laissé sa petite fille de 9ans faire des achats d’environ $200. Le magazine international Business Times affirme aussi  que ce  n’est pas la première fois que  des politiques d’achat d’Apple sont  remises en question. Meguerian, notre plaignant, poursuit Apple pour violation de contrat et enrichissement sans cause. Entre autres, il veut des dommages-intérêts ainsi que les honoraires d’avocat et des coûts.

A.A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.