Lifestyle : Comment se marie-t-on au Mali ?

0
277

mariage-mali-traditions-coutumes-jewanda-2

Quand on parle de mariage en Afrique, on constate qu’il existe des coutumes et des traditions diverses en fonction des ethnies. La Wanda Team, vous propose de voir comment ça se passe au Mali.

Comme de nombreux mariages africains, le mariage malien peut durer des semaines. Même si le Mali est un pays laïc, la majeure partie des mariages se fait selon les coutumes et traditions musulmanes mais la première règle c’est qu’il faudrait que la fille que vous souhaitez épouser soit d’accord. Ainsi, la procédure traditionnelle peut être entamée.

– Première étape : Apporter des colas à la famille de la future mariée.

mariage-mali-traditions-coutumes-jewanda

La cola est un fruit très important dans la culture de l’Afrique de l’Ouest. Elle annonce généralement l’arrivée d’une cérémonie. Dans le cas du mariage, elle est offerte par le prétendant à la belle-famille pour montrer ses bonnes intentions.

Tout d’abord, le fiancé apporte quelques noix de colas à la famille de l’élue. Ces colas représentent à la fois une demande en mariage et une autorisation de fiançailles. Lorsque le père ou l’oncle de la fiancée accepte ce présent, cela signifie qu’il répond favorablement à la demande. Puis on laisse encore un peu de temps à la future mariée pour mieux réfléchir. Cela peut prendre des mois.

– Deuxième étape : L’accord de la future mariée.

mariage-mali-traditions-coutumes-jewanda-3

Dans la mesure où la fiancée est d’accord pour épouser son chéri, un griot est envoyé chez ce dernier pour communiquer certaines informations (le prochain rendez-vous, date et lieu) et surtout la réponse officielle de la convoitée. Le futur marié et les hommes de sa famille se rendent donc dans celle de sa belle, avec 99 colas divisées en trois tas de 33. Cet acte crucial signifie que la future conjointe est d’accord et que l’organisation des fiançailles peut commencer.

– Troisième étape : La dot.

dot-mariages-africains-jewanda

Le montant de la dot est fixée par la future belle-famille du prétendant. Le montant varie en fonction des familles. Il s’agit d’une somme symbolique que la famille du potentiel gendre offre. Une partie de cette somme, sera  remise à la future mariée et le reste servira à acheter des vêtements et accessoires pour elle. Dans certaines familles, un délai peut-être fixé.

– Quatrième étape : Les fiançailles.

Les fiançailles ont lieu dans la famille de la fiancée. Mais avant, le futur marié devra faire parvenir un sac de colas à sa dulcinée. Ces colas seront mis dans des sacs plastiques accompagnés, de pièces de monnaies et de sucreries. Ils seront ensuite distribués à la famille proche et aux amis de la promise, histoire de faire connaître son nouveau statut.

– Cinquième étape : Le mariage.

mariage-mali-traditions-coutumes-jewanda-6Une étape très importante dans le mariage est la pose du henné, car la veille du mariage religieux, la future mariée se fait belle en se faisant faire du henné par une Djani Dalla (spécialiste du henné).

Après qu’un Himam ait célébré le mariage, la bien-aimée est installée et est entourée par ses proches. Symboliquement, on lui versera de l’eau sur la tête, les mains et les pieds, dans le but de la purifier. Puis on l’habille de blanc en fin de soirée et ce n’est qu’à ce moment là que la famille du marié peut venir la prendre pour la conduire dans la maison familiale du marié.

Cependant, un dernier obstacle se forme : la coutume voudrait que les frères et sœurs de l’épousée, l’empêchent de partir. Pour pouvoir passer, la belle-famille doit leur remettre une somme symbolique. Cette étape permet aux deux familles de renforcer leurs liens. Quand la mariée s’en va, ses parents ne doivent pas l’accompagner.

mariage-mali-traditions-coutumes-jewanda-4

Elle passe donc une semaine dans sa belle-famille sans sortir, toujours habillée de blanc et le visage toujours couvert en face de visiteurs. Pendant ces 7 jours, elle aura des restrictions alimentaires et devra consommer des plats tel que de la bouillie de riz, de l’eau bouillante, de la soupe.  Selon la coutume ces aliments servent à purifier son corps et son esprit.

Le 7ème jour, l’époux emmène sa femme chez ses parents, et c’est la dernière journée qu’elle passe avec eux avant de commencer sa nouvelle vie. Dans certains cas, le mariage civil a lieu le lendemain.

G.N.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.