Home A la Une Musique : Disiz, Chronique d’un rappeur lucide – Acte 1 Lucide

Musique : Disiz, Chronique d’un rappeur lucide – Acte 1 Lucide

0
Musique : Disiz, Chronique d’un rappeur lucide – Acte 1 Lucide

chronique-album-translucide-Disiz-jewanda

Il est écrit que Pierre renia trois fois Jesus dans la Bible, Disiz a pour sa part été lucide à trois reprises, afin de renier le côté obscur du rap, proposer un nouveau contraste et surtout assumer avec talent ce côté lumineux, mais tabou de cet art : l’amour ! Afin de marquer ce changement, l’artiste c’est débarrassé de ”la peste” pour ne garder que “DISIZ”.

ACTE 1 : LUCIDE
C’est avec son EP, “Lucide” qu’il signa son retour sur le devant de la scène. Ce projet musical est le premier volet d’une trilogie annoncée par l’artiste. Il comporte des très bons titres tels que : “Toussa Toussa” où il s’adresse aux autres rappeurs en les interpellant sur leur prétendue authenticité et en leur rappelant qu’il faudra désormais compter sur lui, non pas pour distiller les clichés habituels du genre musical, mais pour innover et surtout prouver qu’il mérite toujours une place au panthéon des Emcees majeurs.

[youtube]http://youtu.be/2b9xNT7R1So[/youtube]

Le deuxième titre tiré de Lucide, s’intitule Moïse, celui-ci fait référence à l’épisode Biblique où le prophète ayant libéré les enfants du peuple d’Israël fait esclaves en Égypte, fendit la mer en deux afin qu’ils puissent la traverser. Disiz veut explicitement nous faire comprendre qu’il choisit d’être un rappeur sincère et, au lieu de séparer la mer, c’est la foule qu’il aimerait séparer, afin que le suivent uniquement ceux qui sont sensibles à ce message de vérité et d’amour. C’est loin d’un rap bling-bling, glorifiant trop souvent la culture du vide, que l’on apprécie ce titre bien produit et bien écrit.

AVEC LE MICRO EN L’AIR J’ECARTE LA MER LA FOULE SE SEPARE EN DEUX DIS MOI AVEC QUI TU ES !” Disiz, Moïse

Il poursuivra ce come back à travers l’excellent : “Un frigo, un cœur et des couilles”. Il n’y va pas par quatre chemins et  avoue revenir au rap parce qu’il a besoin de gagner de l’argent pour remplir son frigo. Mais aussi par amour pour l’art, la musique, l’écriture des textes. Il a aussi par dessus tout beaucoup de ”couilles” pour tenter un retour avec l’échec de la période Rock-Punk incarnée par “Disiz Peter Punk” et son album, “Dans le ventre du Crocodile”. Contrairement à l’accueil glacial ayant fait de cet album un échec commercial, je tiens à dire que je l’ai particulièrement aimé cet album ! Les Titres “Paradoxe”, “Faire La Mer”, “Trans-Mauritania”, “Je T’aime Mais Je Te Quitte” : ont de très bons textes et sont portés par des arrangements musicaux audacieux, déconcertants parfois mais cohérents.

Cet album, Dans le ventre du Crocodile” est à mon sens un album avant-gardiste, Disiz à eu le courage de prouver qu’un artiste ne peut être enfermé dans une case, un artiste crée jusqu’aux limitex de l’incompréhension  du beau et du réel. Cet album c’est un peu le Yeezus de Disiz : j’ai aimé les deux. Comme le ferra Kanye West Dans Yeezus, Disiz nous livre un titre, “La Luciole”, comme un pied de nez, l’air de dire : “hey regardez j’ai eu l’audace de faire un album rock, mais je sais encore très bien faire du Disiz”, car ce titre est juste magnifique, glorifiant les plaisirs simples de la vie. Ce mini album, “Lucide” cependant n’était qu’un aperçu car viendra par la suite le très long mais bon : “Extra-Lucide”.

Note : 3 Balafons

Visiter le site.

Le rejoindre sur Facebook / Twitter.

Légende
1 balafon = Mauvais album
2 balafons = Album moyen
3 balafons = Album prometteur
4 balafons = Bon album
5 balafons = Classique

Lire aussi : Musique : Disiz, Chronique d’un rappeur lucide – Acte 2 Extra Lucide

SANDUO. N

chronique-lucide-Disiz-jewanda

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.