Home Blog Musique : « Mafia Douce » – Pendentif, sortie le 24 Septembre 2013

Musique : « Mafia Douce » – Pendentif, sortie le 24 Septembre 2013

0
Musique : « Mafia Douce » – Pendentif, sortie le 24 Septembre 2013
Album : « Mafia Douce » - Pendentif, sortie le 24 Septembre 2013
Le 24 Septembre prochain sera un jour mémorable pour le groupe de musique bordelais Pendentif. Le quintet mettra enfin à la disposition de ses fans son tout premier album, « Mafia Douce », dont il vient de dévoiler la pochette.
L’aventure de ce quintet Bordelais a commencé il y a trois ans. Pendentif s’affirme comme l’un des premiers groupes d’une nouvelle scène Pop qui a intégré les codes anglo-saxons tout en chantant en français. Des plages américaines aux vagues froides de l’Angleterre, Pendentif remet la côte atlantique et sa banlieue au goût du jour avec une série de concerts déjà bien lancée, dont une date à la Maroquinerie le 14 novembre 2013. Après le succès de leurs singles « Jerricane » et « Embrasse-Moi », Pendentif dévoile enfin la pochette très attendue de « Mafia Douce », le premier album à paraître le 24 septembre, et gratifie ses fans pour l’été du clip pop et planant « 1er Juillet ».
En choisissant le nom d’un bijou porté par les femmes, les cinq amis affichent la part féminine de leur Pop francophone et rappellent ainsi un grand groupe bordelais : Gamine. Cindy Callède (chant, tambourin), Benoit Lambin (chant, guitare), Mathieu Vincent (basse, chœurs), Ariel Tintar (claviers, guitare, chœurs) et Jonathan Lamarque (batterie, chœurs) forment un joyeux club des cinq, réunis autour d’influences communes et Album : « Mafia Douce » - Pendentif, sortie le 24 Septembre 2013  disparates – la fraîcheur insolente des films de Jacques Rozier, l’inventivité universelle de Polnareff, l’espièglerie exquise de Lio, la nonchalance incomparable de Pavement, l’électronique contemplative de Toro Y Moi. Pendentif veut redonner des couleurs à la Pop hexagonale qui en manque parfois à trop broyer du noir.
« Mafia Douce »
Dans sa jeune carrière, entamée par un premier EP en 2011, Pendentif a déjà connu plusieurs vies. Ce qui explique la maturité de son premier album, « Mafia Douce »un titre antinomique qui évoque dans un autre genre le classique « Fantaisie militaire » (1998) de Bashung. Les douze chansons qui composent « Mafia Douce » racontent des instants volés, des romances naissantes, des ballades futiles, des virées nocturnes. Autant de cartes postales qui siéent idéalement avec l’été indien, où il fait bon humer les derniers effluves. Avec un sens du groove rare pour un groupe français et un songwriting parfaitement ciselé, Pendentif offre un voyage transatlantique, à mi-chemin entre la légèreté Pop et la musique dansante.
L’automne sera également la saison des concerts pour le groupe, bonifié par l’expérience des prestigieuses premières parties qui se sont enchaînées depuis deux ans (Indochine, Baxter Dury, Catherine Ringer, Fránçois & The Atlas Mountains, Melody’s Echo Chamber ou La Grande Sophie) et qui se produira à la Maroquinerie (Paris) le 14 novembre prochain.
À vous d’accrocher ce beau Pendentif dans votre discothèque dès le 24 septembre prochain.

Visiter le Site / Tumblr.

Les rejoindre sur Facebook / Twitter.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.