Home A la Une Musique : Stromae – Papaoutai, les secrets du titre dévoilés

Musique : Stromae – Papaoutai, les secrets du titre dévoilés

0
Musique : Stromae – Papaoutai, les secrets du titre dévoilés

Chronique : Un maître nommé Stromae

Lors d’une interview, Stromae se livre et parle avec pudeur et émotion de son père qu’il a peu connu. Il aborde également le sujet du racisme avec philosophie et sincérité.

Stromae parle de son père et de son enfance et explique son titre “Papaoutai”. Elevé par sa mère en Belgique, il confie qu’il a vécu le génocide rwandais uniquement par l’intermédiaire de sa tante qui est comme une deuxième maman pour lui. Son père qui était très peu présent comptait moins dans sa vie. Il ne lui reproche rien, c’est seulement un fait. Il était peu présent, à tel point que le chanteur qui n’avait que 8 ou 9 ans, n’a appris sa mort que lorsqu’il était adolescent. Sa mère ne sachant pas vraiment comme lui annoncer la triste nouvelle, n’a pas osé lui en parler avant un bon moment. Il affirme que lorsqu’il a été mis au courant, il n’a pas énormément souffert, car il était comme préparé depuis longtemps grâce ou à cause de son absence. C’est seulement adulte que Stromae s’est rendu compte qu’il ressentait de la tristesse pour ce père disparu, qu’il n’aura jamais la chance de connaitre et avec qui il n’aura jamais l’occasion de rattraper le temps perdu. N’ayant pas eu de modèle paternel, il s’interroge à présent sur sa propre paternité.

Le racisme lui a ouvert l’esprit

Quand on lui demande de décrire son enfance, il répond : « Il faut nous voir comme une famille modeste qui a la chance que vivre à Bruxelles et d’aller dans de bonnes écoles ». Stromae a pris conscience de sa différence de couleur de peau, seulement en arrivant à l’internat, vers l’adolescence. Mais c’est plus la différence de milieu social qui l’a interpelé. Il conclue sur le ton de l’humour : « Même s’ il y avait aussi des gens de couleurs qui étaient riches, cela ne les empêchaient pas d’être aussi bête que moi, ce qui faisait que finalement on était un peu tous les mêmes ». Vous remarquerez le jeu de mot. Finalement, il termine en expliquant qu’il avait une forme de racisme envers les riches et eux avaient un racisme plus populaire du blanc qui trouve la personne de couleur étrange. Il déclare que le fait d’être confronté à ces formes de racisme lui a beaucoup ouvert l’esprit.

Source

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/x1k1ghb_stromae-papaoutai-les-secrets-du-titre-devoiles_tv[/dailymotion]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.