Home Blog Panorama des 20 femmes d’affaires africaines les plus puissantes : Isabel Dos Santos

Panorama des 20 femmes d’affaires africaines les plus puissantes : Isabel Dos Santos

2
Panorama des 20 femmes d’affaires africaines les plus puissantes : Isabel Dos Santos

Hola Wanda Powa women,
Cette semaine, notre panorama va s’interesser à une fille de président, sans doute la plus puissante du continent : Isabel Dos Santos (Angola) fille du président angolais Dos Santos.
On peut aisément lire sur wikipedia, ces mots d’introduction, qui d’ailleurs ne manquent pas d’ouvrir une biographie qui promet d’être “wandahante” :

“Isabel José dos Santos (née en Avril 1973 à Bakou, en RSS Azerbaïdjan, URSS) est une investisseuse angolaise. Selon le magazine Forbes, elle vaut au moins 170 millions US Dollars et est considérée comme la femme la plus puissante et riche en Angola et en Afrique sub-saharienne.”

Première fille de José Eduardo dos Santos, Président de l’Angola, Isabel Dos Santos met un point d’honneur à apparaître comme la femme la plus puissante et la plus riche dans son pays. Habilement, en utilisant l’influence de sa présidentielle de famille et le soutien financier de son père, elle créa sa propre entreprise, Urbana 2000, une entreprise qui a remporté le contrat pour le nettoyage et la désinfection de la ville.
A travers des investissements stratégiques, elle a actuellement des participations dans plusieurs entreprises dans l’industrie de matières premières (diamants,…), de l’énergie et des produits de distribution à la fois en Angola et au Portugal.
Elle est marié à au congolais (RDC) Sindika Dokolo, depuis 2003. Le mariage à Luanda, une fête à “seulement” 4 millions de dollars avec 1000 personnes, a été l’un des plus grands mariages dans l’histoire du pays. Le témoin du mariage était l’ancien ministre du pétrole de l’Angola, Desiderio Costa. Finalement, voilà une qui sait mener une “vie présidentielle” et qui a su profiter de ses atouts pour réussir.

!POSAH

2 COMMENTS

  1. Felicitation je connais personnellement cette femme à lépoque nous vivions à Alvalade (luanda année 77-79) je dirais que c’est une amie d’enfance .C’est un pacours atipique un exemple à suivre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.