Home Blog Panorama des leaders africains High-Tech : Chinedu Echeruo (Nigéria)

Panorama des leaders africains High-Tech : Chinedu Echeruo (Nigéria)

0
Panorama des leaders africains High-Tech : Chinedu Echeruo (Nigéria)

Notre prochain leader High-Tech est le jeune nigérian Chinedu Echeruo, ancien analyste dans les banques d’investissement et les hedge funds et créateur du siteweb géolocalisateur Hopstop.

Laissez moi vous décrire une situation que chacun d’entre nous a sans douté déjà traversé. Vous venez d’arriver dans une ville dont vous ne connaissez les moindres recoins qu’à travers la télé ou Je Wanda Magazine par exemple. Sauf que dans la situation réelle, problème réel : Vous voulez utiliser les transports publics pour vous rendre dans un lieu particulier, mais vous ne savez pas même par où commencer.

Et bien, Chinedu Echeruo, notre jeune leader high tech, de nationalité nigériane et titulaire d’un MBA de la Harvard Business School et un BS (Bachelor of Science) de l’Université de Syracuse (bien sûr, on en a des tas comme ça !) a créé une solution à ce problème en 2005 en mettant sur pied l’une des interface web les plus utilisés au monde pour se géolocaliser: Hopstop.

Lorsque vous entrez une adresse ou un point de repère dans les champs appropriés origine et destination, Hopstop vous donne l’option la plus rapide et plus pratique pour naviguer dans les systèmes de transport complexes de New York, Boston, Chicago, Londres, Paris, Philadelphie, San Francisco et Washington DC.

Outre les fonctionnalités disponibles sur le site Web, l’on peut également accéder à cet outil sur un PDA, ou un smartphone. My HopStop permet entre autres aux utilisateurs de personnaliser leur profil sur le site et enregistrer les directions, les adresses et des itinéraires pour une utilisation ultérieure.

Echeruo est actuellement le président du conseil d’administration et Joe Meyer officie en tant que président-directeur général depuis 2009. Joe Meyer était auparavant vice-président et directeur général de AOL Quigo Technologies.

Une initiative africaine qui, non sans se contenter de ses 1.5 millions de visites, ses 8 millions de pages visitées et 25 millions d’impressions par mois en 2008 (d’après Angel financing) a été plébiscitée à travers le monde entier et sur les pages du non moins célèbre New York Times (voir l’article “Hopping the Subway? Jump on the web First”).

Clin d’oeil à mes Wanda People futurs “statois” ou “mbenguetaires”.

www.hopstop.com (le coup d’oeil vaut le détour).

POSAH

Panorama des leaders africains High-Tech : Ory Okolloh (Kenya)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.