Home A la Une People : Le coup de gueule de Richard Bona

People : Le coup de gueule de Richard Bona

0
People : Le coup de gueule de Richard Bona

Richard-Bona-concert-cameroun-jewanda-1

Hier 29 octobre 2014, le célèbre jazzman camerounais Richard Bona poussait un coup de gueule sur son compte Facebook affirmant ainsi ne plus vouloir mettre ses pieds dans son pays natal tant qu’il lui serait demandé un visa d’entrée…

De nombreux camerounais de la diaspora sont dans le cas de Richard Bona et payent donc un visa pour retourner chez eux car ils ont des papiers étrangers, donc officiellement pas considérés comme des Camerounais. Et ça, papa Bona en a marre ! Ceci remet bien évidemment sur le tapis la question de la double nationalité au Cameroun qui n’est pas officiellement acceptée aujourd’hui.

Ma terre de naissance et mon histoire.
Malgré mon attachement inébranlable de mon pays, je dois prendre une décision qui n’engage que moi.
Je n’y mettrai plus mes pieds tant qu’on me demande un visa d’entrée”…
A un moment , il faut être cohérent…
En consultant les textes de mon pays je ne suis plus camerounais…
alors je resterai ainsi cohérent avec la loi…:-)))
jusqu’à nouvel ordre.
Richard Bona.
Alors pour vos Fêtes nationales etc…ne vous essoufflez pas…je ne suis pas camerounais…don’t call me.
je suis Usa/Portugal et fier de l’être.
Equal justice for all…Rien d’autre…même pour les dirigeants.”

drapeau-cameroun-jewanda

La loi camerounaise en vigueur en la matière à savoir la loi N°1968/LF/3 du 11 juin 1968 portant code de la nationalité camerounaise dit ceci dans son article 31 alinéa a : « Perd la nationalité camerounaise, le Camerounais majeur qui acquiert ou conserve volontairement une nationalité étrangère».

En d’autres termes, le Cameroun n’admet pas la double nationalité pour ses citoyens en dehors de la Camerounaise mariée à un étranger (article 32 de la même loi) qui est en droit de conserver sa nationalité d’origine.

Rappelons d’ailleurs que lors d’un séjour en France il y a quelques années, le Président de la République Paul Biya avait reçu ses compatriotes de la diaspora qui lui avaient présenté deux doléances principales à savoir le droit de vote et l’accès à la double nationalité. Seul le droit de vote est pour le moment passé depuis 2011.

Que pensez-vous de son intervention Wanda People du Cameroun ? Et pensez-vous de la double-nationalité ? Cessez-vous d’être Camerounais parce que vous avez acquis une autre nationalité ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.