Home Blog Pinterest : Le nouveau réseau social tendance

Pinterest : Le nouveau réseau social tendance

0
Pinterest : Le nouveau réseau social tendance

 

Hello Wanda Planet !

C’est la nouvelle sensation du moment et c’est mon coup de coeur : Pinterest. Une sorte de classeur dans lequel on range ses trouvailles favorites et découvre celles des autres : une photo trouvée au hasard de ses surfs sur la toile, une vidéo fun, un projet architectural ou encore une recette de cuisine pour ces dames…

“Les hommes vont sur Google +, les femmes sur Pinterest”, une affirmation bientôt cliché, qui illustre le succès de ce nouveau réseau social, apparu il y a deux ans et qui compte déjà, plus de 11 millions de membres. Wandaful !

Né en mars 2010 à Palo Alto, en Californie, et Élu meilleure startup par TechCrunch en 2011, ce réseau social ne cesse de faire parler de lui. Son nom marie deux mots : “pin”, “épingler” en anglais, et “interest”, qui signifie “intérêt”. Avec la panoplie de réseaux sociaux qui naissent chaque jour dans un univers digital fortement concurrentiel, on est donc en droit de se demander ce qui fait le petit truc qui pèse dans la balance ?

D’une idée a priori anodine nait souvent une œuvre gargantuesque dit-on souvent. Et pour Pinterest, il s’agit d’utiliser son écran comme un tableau de liège virtuel où vous “épingler” vos coups de coeur.

Tout le monde peut s’inscrire sur le réseau, à condition toutefois d’être invité par un membre. Concrètement, il permet à chaque internaute d’enrichir son tableau de bord virtuel avec des liens en fonction de ses centres d’intérêt. Chaque interface personnelle est très illustrée : ce sont les images qui sont valorisées ici et non le texte. Pour l’instant, la nourriture, la décoration et les vêtements sont les thèmes les plus populaires. Ils passionnent majoritairement les femmes, qui représentent 68 % des membres de Pinterest. Une préférence pour nos Wanda Girls donc…

Comment fonctionne t-il ?
Tout d’abord l’inscription au site ne peut se faire que sur invitation, il vous faudra donc trouver un ami inscrit ou être patient et faire une demande directement sur Pinterest. Une fois invité, l’inscription se fait de manière très simple puisque vous pourrez vous connecter via votre compte Facebook ou Twitter, puis choisir un pseudo, saisir votre adresse mail et sélectionner un mot de passe.

Ensuite, vous allez pouvoir renommer vos « boards » (vos tableaux) car ce sont dans ces tableaux que vous allez pouvoir épingler (Pin) et classer vos images, vos coups de cœur et les partager avec le reste des utilisateurs qui pourront « liker », commenter ou encore épingler (RePin) vos images si vous le permettez. Pour épingler vos images, Pinterest vous propose de faire glisser l’onglet « Pin It » dans votre barre de favoris afin de pouvoir cliquer dessus dès que vous souhaitez partager une image.

Des chiffes ahurissants
Avec une croissance de 4 000 % en six mois (selon Pinterest), ce réseau social se place déjà à la troisième place en termes d’engagement, derrière Facebook et Tumblr ! Le réseau, qui compte environ huit millions d’abonnés et 1,36 million d’utilisateurs actifs par jour, a enregistré quelques 11,7 millions de visiteurs uniques sur le seul mois de janvier 2012, selon ComScore. Le temps moyen passé sur la plateforme sociale est de 15,8 minutes, soit plus que sur Facebook (12 minutes) et Twitter (3,3 minutes), si l’on en croit l’agence de marketing digital Modea.

Néanmoins, quelques zones d’ombre
Cependant, certains faits récents viennent quelque peu assombrir ce tableau idyllique en l’occurrence, une polémique grandissante à propos du respect par le site des règles du droit d’auteur, car la contrefaçon semble inscrite dans les principes même de fonctionnement. En effet, les images épinglées sont copiées sur les profils des utilisateurs de la plateforme, avec normalement un lien en retour qui procure aux sites d’origine un trafic intéressant.

Mais cette forme de compensation n’a pas paru suffisante à un nombre grandissant de producteurs de contenus graphiques, et notamment des photographes, qui ont considéré que Pinterest se livrait à une forme de parasitisme dommageable, et ce d’autant plus que le site a développé très tôt un modèle économique basé sur l’affiliation de liens. Protégé par le Digital Millenium Copyright Act (DMCA), parce que reposant sur des User Generated Content (UGC), Pinterest s’appuie juridiquement sur les règles garantissant aux hébergeurs de contenus une limitation de responsabilité. Affaire à suivre donc…

En attendant, Pinterest devient de jour en jour contagieux : vous pouvez facilement y inviter vos amis Facebook, même Mark Zuckerberg est devenu utilisateur de ce site ultra-branché… un signe ?

Alors Wanda People, besoin d’une invitation ?

Visiter le : SITE

POSAH

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.