Home JWD Mag Quand le concert du Zenith de Fally Ipupa “ndem”*…

Quand le concert du Zenith de Fally Ipupa “ndem”*…

0
Quand le concert du Zenith de Fally Ipupa “ndem”*…


 

“Dicap La Merveille”,  plus connu sous le nom de Fally Ipupa, jeune chanteur  de la République Démocratique du Congo, supposé donner un concert le  12 Mars 2011 dernier au Zénith de Paris, a dû pour la deuxième fois annuler en partie sa prestation.
La cause ? La faute à ceux que l’on nomme “Les combattants” : une organisation de la Diaspora Congolaise qui lutte pour le départ de Kabila (Président en poste depuis 2001) et qui avait déjà réussi à faire annuler les concerts de  Werrason et  de Papa Wemba  par les mêmes moyens. C’est dire à quel point les djo ont “signé sur çà” !
Les Bana Congo accusent Fally et pratiquement tous les chanteurs de le RDC,  d’avoir un partie pris pour l’actuel président et d’influencer la population dans cette voie, d’essayer de les distraire et de favoriser les actions de ce dernier, alors que leur pays ne cesse de s’enfoncer de plus en plus dans la violence.
Le chanteur, courageux n’a pas cédé face aux nombreuses menaces, il a confirmé sa date de concert, qui s’est fait devant moins de 50 personnes dans une salle qui peut en accueillir plus de 5000 personnes ! Moi je dis BIG UP Fally , c’est tout !

Ceci dit l’echec semblait prévisible dès le départ, Les Combattants avaient été très fermes sur ce sujet. Dernièrement , le porte-parole du nouveau CSEM (Collectif de la Surveillance de l’Ethique et de la Morale) a annoncé que  “Tant que le pays sera toujours confisqué par une clique maffieuse oligarchique Tutsisane, ceux là ne doivent pas espérer voir ces opérettes de carnavals venir nous distraire ici.”
Il faut rappeler que plusieurs marches contre le régime en place, et à la mémoire de nombreuses victimes congolaises se sont déjà déroulées. Les manifestants réclament tout simplement le départ du Chef de l’Etat.
Il semble nécessaire de rappeler que chacun est libre de soutenir le régime qu’il veut comme chacun est libre de manifester contre le régime de son pays mais qu’en aucun cas, il n’est normal ni acceptable que des artistes soient obligés d’être pris entre deux feux comme c’est le cas ici.  Ils ne sont pas responsables des actes politiques, ni des décisions gouvernementales encore moins des morts ! Et c’est leur droit le plus complet de ne pas vouloir prendre parti dans la politique.
Il faut en vouloir aux bonnes personnes, et pas faire d’amalgame, Fally Ipupa comme tant d’autres ne font que leur métier. On ne peut pas les blâmer pour celà. Nous voulons tous qu’un changement se produise dans nos pays comme on a pu le voir dans les pays arabes, mais il doit y avoir d’autres moyens que les menaces, et la force utilisées contre des artistes de notre propre pays : donc nos frères. Et surtout il est facile d’appeler à la révolution de l’extérieur de son propre pays…
En somme, la musique aux musiciens, la politique aux politiciens !
A bon entendeur, salut !

* plante, foire

N.Y.Z


LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.