Home Pays France Roman : “Nègre pendu” de Léo Pitte

Roman : “Nègre pendu” de Léo Pitte

0
Roman : “Nègre pendu” de Léo Pitte

leo-pitte-negre-pendu-jewanda

“Nègre Pendu”, le dernier roman de Léo Pitte, est désormais disponible.

Léo Pitte déjà auteur de “Le roman de la mort de François Mitterrand” et “Le journal secret de Michael Jackson” vient de sortir “Nègre Pendu“. Ce roman a été publié le 21 août 2014, aux Editions François Bourin.

Dans ce livre, Léo Pitte, professeur d’Histoire-Géographie, spécialisé en Histoire Contemporaine, revient sur les viols de Françaises commis par les GI’s (soldat de l’armée des États-Unis) du Débarquement, et la guerre interraciale dans la Seconde Guerre mondiale.

A propos du thème choisi, il a déclaré : “Je suis historien de la période contemporaine. Je cherche les événements où il y a une faille car on ne peut pas les expliquer ou parce qu’ils sont ignorés du grand public. Je prends la trame historique et j’ajoute la fiction. En pleines commémorations de la Seconde Guerre mondiale et du centenaire de la Grande Guerre, je me suis dit que c’était le moment.”

Nègre Pendu” est disponible en librairie et sur internet.

Résumé de « Négre Pendu »

leo-pitte-negre-pendu-jewanda-1Un soldat nègre est-il en capacité de faire la guerre ?
A cette question, l’Etat-major de l’armée américaine a répondu « non » en 1944 (tout comme en 1914). Si bien qu’au cours du Débarquement en Normandie, les soldats noirs ont pour la plupart été affectés à de basses tâches parfois sans importance.
Au sein d’une de ces unités américaines qui campe non loin de la Manche, la ségrégation est de mise :
Soldats blancs et soldats nègres vivent séparés« Ces nègres ne sont pas des nôtres, il faut les éliminer », telle est la conviction du Lieutenant-colonel Wallace.
Aussi après la grande Bataille de Normandie, quand les soldats Blancs organisent des virées nocturnes à la recherche de Normandes à violer, Wallace et sa troupe ne manquent d’amener avec eux quelques soldats nègres. Ces derniers ont ordre de faire intrusion dans les fermes et de livrer les femmes qu’ils y trouvent à Wallace et aux soldats blancs, prudemment restés en retrait.
Les plaintes pour viols se multiplient. Les victimes accusent des soldats noirs. Le Tribunal militaire américain ne tarde pas à les condamner à la pendaison.
Mais les soldats Noirs se rebiffent.

G.N.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.