Home Blog Santé : « Faso Soap », un savon anti-moustique made in Africa

Santé : « Faso Soap », un savon anti-moustique made in Africa

0
Santé : « Faso Soap », un savon anti-moustique made in Africa
faso-soap-savon-anti-moustique-made-in-africa
Wandaful ! Un savon anti-moustique made in Africa : le Faso Soap ! Telle est la réalisation de Moctar Dembélé du Burkina Faso et Gérard Niyondiko du Burundi, tous deux étudiants à l’Institut international d’ingénierie de l’eau et l’environnement (2iE) de Ouagadougou (Burkina Faso).
Fait à base de beurre de karité et enrichi aux huiles essentielles de citronnelle, le savon anti-moustique et antibactérien baptisé Faso Soap a été conçu par Moctar Dembélé du Burkina Faso et Gérard Niyondiko du Burundi. L’idée de ces étudiants de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et l’environnement (2iE) de Ouagadougou au Burkina Faso, part de leur volonté de lutter contre le paludisme à partir des ressources naturelles locales.
Dans une interview accordée à un site d’information burundais, Gérard Niyondiko, co-créateur du Faso Soap globalise ce concept en « une entreprise de production de savon anti-moustique et antibactérien à partir de ressources naturelles locales, efficaces et accessibles à la majorité de la population ». Il dit avoir mis sur pied cette structure avec son collaborateur pour combattre le paludisme, « première cause de mortalité, première cause des consultations et des hospitalisations en Afrique sub-saharienne ».
Cette ingéniosité a valu aux deux étudiants de décrocher il y a quelque temps le premier prix du concours Global Social Venture Competition (GSVC) de l’Université de Berkeley en Californie. Ils ont à cet effet reçu le Premier Prix du concours – 25 000 Dollars – ainsi que le Prix du Public qui s’élève à 15 000 Dollars. Une grande première dans cette compétition de business plan social, dont le Premier Prix a toujours été décerné à des équipes américaines.
A l’allure d’un savon de Marseille et facile à l’emploi, la Faso Soap peut être utilisé tant pour des tâches ménagères que pour les bains, et repousserait ainsi les moustiques.  Afin de palier au problème de non accessibilité des populations aux autres produits de prévention du paludisme, celui-ci sera vendu à 300 francs CFA soit 46 centimes d’Euros l’unité. Le début de sa commercialisation est prévu entre 2015 et 2018.

E.N.B.

 

 

Faso Soap : intégrer la lutte contre le paludisme dans les geste du quotidien.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.