Home Blog Scandale Linked’ln : 6.5 millions de compte… piratés. A l’aide !

Scandale Linked’ln : 6.5 millions de compte… piratés. A l’aide !

0
Scandale Linked’ln : 6.5 millions de compte… piratés. A l’aide !

 

 

Hola wanda People,
Je sens que les vacances chauffent jusqu’àààà! Pour certains c’est sans doute le moment de peaufiner leur profil professionnel à travers un stage, un pré-emploi et les autres là, faites comme d’habitude, c’est-à-dire…rien. Anyways, l’avenir appartient à ceux qui lisent Je wanda Magazine ! Premier conseil pour ces vacances, attention à votre mot de passe sur Linked’In !
En effet, des experts en sécurité informatique ont affirmé, avoir la preuve que le réseau social professionnel Linkedln avait été piraté. Un vol de données qui serait susceptible de compromettre les mots de passe des millions d’utilisateurs que compte le site communautaire.
L’affaire, révélée par le site norvégien Dagens IT, fait grand bruit. Le réseau social professionnel LinkedIn aurait été piraté par un hacker qui se serait empressé de publier, sur un site de piratage russe, un fichier crypté contenant les identifiants et mots de passe de nombre d’utilisateurs. Au total 6,5 millions de personnes seraient concernées. « Notre équipe continue d’enquêter, mais, à l’heure actuelle, il nous est encore impossible de confirmer que nous avons été victimes d’une faille de sécurité » ont expliqué les responsables de LinkedIn sur Twitter.
L’algorithme de cryptage des mots de passe en cause
Plusieurs sites spécialisés l’affirment : c’est l’algorithme utilisé pour crypter les mots de passe qui serait en cause. Une faille de sécurité aurait permis au pirate d’accéder à n’importe quel compte du réseau LinkedIn.
Un scandale peut en cacher un autre
Comme un malheur ne vient jamais seul, le même jour, des spécialistes israéliens de sécurité ont révélé que l’application LinkedIn pour iPhone récupérait, sans son consentement, les informations contenues dans le calendrier de l’utilisateur. Mais iPhone, pourquoi , il y a toujours ton nom dans des scandales liés à la sécurité informatique et à la vie privée ?
Aussi est-il vivement recommandé aux wanda people de LinkedIn de modifier leur code secret ! Urgemment ! Et d’éviter les mots de passe sous forme chiffrée.
Notre astuce de la semaine
Notre recommandation de la semaine serait de constituer un mot de passe fort, c’est-à-dire composé de lettre (minuscule et majuscule), chiffres et caractères alphanumériques, le tout pouvant être facilement mémorisable. Mission impossible ? Pas tellement, la preuve : linkedin pourrait devenir L1nked1n. ou information, 1nf0rm@t10n.
Alors Fastoche non ?
!POSAH

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.