Home Blog Steve Ballmer (Microsoft) élu pire PDG par Forbes

Steve Ballmer (Microsoft) élu pire PDG par Forbes

0
Steve Ballmer (Microsoft) élu pire PDG par Forbes

 

Hello wanda people !
J’ai dernièrement lu un article de Forbes qui, même s’il m’a fait sourire, n’a pas manqué de me rappeler certaines situations liées à la gestion de nos entreprises publiques/privées. Pour revenir à l’article en question, le magazine américain n’y va pas de main morte pour critiquer Steve Ballmer, le PDG de Microsoft, accusé d’avoir laissé passer de trop importantes opportunités pour pouvoir rester en poste. La sentence ne s’est donc pas fait attendre.
Habitué des classements en tout genre, Forbes vient de publier le palmarès des “5 PDG qui auraient déjà dû être virés”. Aux yeux du magazine américain, c’est “sans aucun doute” Steve Ballmer qui en prend la figure : “Steve Ballmer est le pire PDG d’une grande société américaine”, juge Forbes. Aie !
Comme arguments invoqués : sous la direction du successeur de Bill Gates, Microsoft a raté des marchés rentables et à très forte croissance, comme la musique sur mobile, smartphone et tablette. Pour Forbes, la géant de Redmond ressemble à ce qu’il était il y a dix ans : un vendeur de PC, alors que le marché réclame désormais des tablettes et des smartphones.
A noter que ce n’est pas le seul patron IT fustigé par Forbes : Paul Chambers, PDG de Cisco Systems depuis 1995, est le 5e PDG qui aurait déjà dû être remercié. L’action de Cisco a certes atteint 70 dollars en 2001, mais trois réorganisations plus tard, elle s’élève désormais à 17 dollars.
Il est vrai que sur le continent, même les profanes ne jouent plus les timorés pour qualifier de tous les noms la firme de Redmond, en prenant quand même la peine de regretter l’époque d’un certain Bill Gates. Aaaaah ! Nostalgie quand tu nous tiens. Du courage père Ballmer, ça va aller !

Consulter l’article de Forbes (anglais).

!Posah

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.