Home JWD Mag TV : Trois Princes à Paris de TF1 – J’Accuse…!

TV : Trois Princes à Paris de TF1 – J’Accuse…!

3
TV : Trois Princes à Paris de TF1 – J’Accuse…!

Crédit photo © Christophe Chevalin – TF1

Une louchée d'”Un Prince à New-York”, deux pincées d’ “Un Indien dans la ville”, puis un zeste de “Tintin au Congo”. Trois Princes à Paris est la nouvelle télé réalité de TF1 diffusée pour la première fois le dimanche 9 janvier à 17h50. Cette date est à marquer d’une pierre blanche !

Résumé officiel :

Il était une fois trois princes qui cherchaient désespérément l’amour…

Le Prince Tidjani Ramonnou du Bénin, neveu du Roi du Royaume de Shabé, le Prince Yadvendra Singh Rajawat d’Inde, petit-fils du Roi de son village, descendant de la famille royale Rajput, et lePrince Luc Aro de la famille princière des Tamoutoi.

Tous trois avaient un désir commun : être aimés pour ce qu’ils sont et non pour leur titre.

Pour réaliser leur souhait, ils ont décidé partir loin de leur royaume dans la plus belle ville du monde, Paris, et vivre une expérience unique : chercher l’amour incognito en se confrontant à un tout autre mode de vie…

Loin de leurs proches, sans repères et immergés dans une culture occidentale à l’opposé de la leur, ils ont un mois pour vivre cette expérience à la fois drôle et émouvante. Découverte du métro, découverte des petits boulots, découverte des femmes françaises qui ne connaissent rien de leur tradition : rencontrer l’âme sœur ne sera pas chose facile. Lorsque chacun aura trouvé l’élue de son cœur, il faudra alors révéler sa véritable condition et la convaincre de les suivre dans leur royaume éloigné !

Trouveront-ils l’amour ? Le choc des cultures sera-t-il un obstacle ?

Comment réagiront les prétendantes face à la révélation de leur réelle identité ?

Voudront-elles tout quitter par amour pour vivre en Afrique, en Inde ou en Polynésie ?

Ce qu’on en pense :

Hum, par où commencer, tellement les mots me manquent ? MEPRIS, DERISION, PREJUGES, et puis oui il faut bien le dire, RACISME. Voilà les mots qui me viennent à l’esprit concernant la dernière merveille de TF1. Autant “Bienvenue dans ma tribu” était drôle à regarder, sympathique dirons-nous, nous avions même le sentiment d’apprendre des choses. Mais, le 9 janvier 2011, avec “Trois princes à Paris”, TF1 touchait les abîmes du vide abyssal du néant.

Au préalable, rappelons quelques définitions :

Racisme. n.m. Idéologie ou doctrine fondée sur la croyance qu’il existe une hiérarchie entre les groupes humains, les “races” ; comportement inspiré par cette idéologie.

Relation de domination qui se manifeste à tous les niveaux de la vie sociale et se fonde sur une idéologie justifiant une hiérarchie entre les groupes humains. Le racisme se manifeste dans des idéologies, des représentations, des attitudes et des préjugés, de même que dans des actes concrets de violence ou de rejet, sous forme de discours politiques ou encore de pratiques discriminatoires et de règlements institutionnels étatiques. M. Eckmann

Préjugé. Croyance rigide reposant sur une généralisation abusive et sur une erreur dans le jugement, qui revient à attribuer des traits formant clichés à divers groupes humains.
Jugement prématuré basé sur l’ignorance de celui qui l’émet.
P. Taguieff

Mépriser. Juger indigne d’attention ou d’intérêt.
Synonymes : dédaigner, déprécier, honnir, ignorer, méjuger, narguer, snober, vilipender.

Ce qu’on en dit :

Je ne me faisais pas d’illusion quant au niveau de l’émission, connaissant l’hôte de programmes à sensations du genre, tout était probable, il ne fallait pas s’attendre à une prouesse intellectuelle inédite. En même temps, je ne doute pas que ce ne soit pas la prétention de la chaîne privée. Mais c’est vrai qu’ayant aperçu un supposé jeune prince béninois dans les extraits, ma curiosité fût naturellement piquée. Que nous préparait donc TF1 cette fois-ci ? Il faut dire que le sujet en lui-même était peu convainquant, sans doute une énième démonstration de clichés peu ragoûtants. Possiblement même l’étalage de quelques sempiternels stéréotypes dont j’allais encore me plaindre lors de conversations entre amis. Bref, sceptique, je m’attendais à une émission qui irait encore à l’encontre de ce que nous essayons d’accomplir, c’est-à-dire renvoyer une image de l’Afrique, déjà plus proche de la réalité et plus positive que celle véhiculée par les médias occidentaux. Mais là, ce fut le choc ! Atterrement. Est-ce bien réel ? Sommes-nous en 2011 ?
Me viennent alors les mots REVOLTE, TRISTESSE, HONTE, SCANDALE et tout simplement RACISME. Décidément, il a la peau bien calleuse ce cher racisme. Il s’est mué en des formes inattendues, niché presque parfois dans des endroits insoupçonnables, à tel point même que pour le débusquer il faut tendre l’oreille et regarder à deux fois afin que son esprit analyse, dissèque, conclue et finalement accepte que nous sommes bel et bien en présence d’un cas avéré de racisme. Consternation.

Admettons même que de pauvres ignorants à l’esprit aussi étroit qu’un dé à coudre aient pu se dire que cela serait marrant, n’y-a-t-il donc pas de gens un minimum éduqués, à la conscience un minimum élevée pour arrêter cette ignominie chez TF1 ? Personne d’assez censée, même d’assez professionnelle pour douter du bon goût ou du juste ton de ce spectacle pathétique ? Du réalisateur, au producteur, en passant par la régie, personne pour tiquer et ne serait-ce que se poser la question de savoir si certaines limites ne sont pas atteintes, voire dépassées ? Honte à toi TF1 !

Alors dans cette affaire :

J’Accuse TF1 de publicité mensongère. Si l’on en croit la définition de télé-réalité, elle suppose une certaine véracité dans le programme proposé au spectateur comme l’évoque le mot “réalité”. Ici, il n’en est rien, TF1 trompe son consommateur qu’est le téléspectateur, il l’induit en erreur en diffusant une émission qui désinforme son public. Un média se doit d’informer, ou même de relayer une information et ceci peu importe si la forme prend les contours d’une émission de télé-réalité. A eux de vérifier leur source.
L’île de la tentation, ou même Secret Story c’est une chose, mais là on touche à la culture. L’Unesco définit la culture comme étant “l’ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social”. Personne ne devrait s’octroyer le droit de dépeindre des personnes de façon aussi méprisante, dès lors qu’elles représentent même involontairement leur groupe d’appartenance. Que certaines personnes acceptent de mentir sur leur vie, cela les regarde. Mais véhiculer une image erronée, renforcer des clichés faux ou obsolètes, favoriser des préjugés sur une catégorie de personnes, NON !
J’Accuse la sociéte de productionn Coyote de Christian Dechavanne et son producteur Fabrice Bonanno de contrefaçon. Brillants responsables d’une l’illumination collective en montrant un simulacre d’un goût  plus que douteux. Où a-t-on dit que faire passer les gens pour des ignorants, et s’en moquer, était drôle ? Qui a dit que laisser supposer que certains pays n’étaient pas modernes et manquaient de savoir-vivre n’était pas une insulte ? Où on a-t-on lu qu’un chef/prince/notable rêvait d’une progéniture métisse comme d’une richesse inaccessible ? Elevation sociale grâce au patrimoine génétique européen ? Pure aliénation culturelle ! A l’époque dans les colonies des Amériques, faire un enfant métis était une façon de le sortir de sa condition de sous-homme. Car il ne faut pas se leurrer, bien que diffus le message est simple : les pauvres tiers-mondistes (accessoirement anciennes colonies), ou ceux de contrées reculées, sont tellement malheureux chez eux que même leur élite vient prendre femme en Europe. Affligeant.
J’Accuse enfin les protagonistes mêmes, qui clairement ne sont pas ce qu’ils prétendent être  mais avec pour circonstances atténuantes que la vie peut être difficile, et qu’elle nous pousse parfois à faire de mauvais choix, dont on ne mesure pas toujours les conséquences. On trouvera toujours assez vil, désespéré ou naïf pour accepter quelques deniers en échange d’une malheureuse prestation. Cela ne veut pas dire que l’on n’y peut rien. Si les maisons de production étaient punies pour cela, elles ne chercheraient pas des candidats fictifs systématiquement pour leurs émissions.
J’en appelle aux personnes responsables qui ont le pouvoir, la faculté et la volonté de faire changer cet état de choses, de  faire le nécessaire en leur âme et conscience : politiques, TF1, représentations diplomatiques, associations contre le racisme, proches et intimes des personnes qui ont l’autorité suffisante pour arrêter et interdire de diffusion toute émission portant atteinte à une entité culturelle, quelqu’elle soit.
Je terminerais par cette phrase : “Vint le moment où la souffrance des autres ne leur suffit plus : il leur en fallut le spectacle. “ Extrait d’ “Acide sulfurique” d’Amélie Nothomb.

C.V.F

Ce qu’il y a à savoir :

Voici la chère demoiselle qui a si gentiment accepté l’invitation à dîner du “prince” béninois. Karen Sanchez, comédienne qui n’a visiblement aucun problème avec sa nudité.

Beaucoup de tahitiens s’étonnent de l’existence d’un prince Luc…

Le programme a réalisé un très mauvais démarrage avec seulement 1.926.000 téléspectateurs 11,5% de part de marché sur les 4 ans et plus et 16,1% sur les ménagères de moins de 50 ans. C’est l’un des plus mauvais scores sur cette case depuis très longtemps pour TF1.

Certains français (racistes soit-dit en passant) s’indignent de cet “ignoble spectacle où la femme blanche est réduite à l’état de prostituée pour nababs allogènes”. Comme quoi il y en a pour tous les goûts.

 



En savoir plus…

Voir le premier épisode :

3 COMMENTS

  1. Je trouvais d’abord que parler de racisme est un peu fort, mais je suis d’accord sur le fait que TF1 n’a pas a diffusé des bêtises pareilles. Parce que encore si le concept c’était juste trois pauvres mecs célibataires (quelque soit leur origine) qui se cherche une nana, je me serais dit: “Ok c’est leur problème s’ils veulent se montrer en spectacle”
    Mais là les producteurs mettent aussi en scène la culture de ces “princes”. Là je suis vraiment pas d’accord.
    Encore si c’était la vérité mais là c’est le gros n’importe quoi!!!!

    Je suis tahitienne aussi et je suis désolée mais ça fait longtemps que la monarchie n’existe plus chez nous. La seule lignée royale dont j’ai connaissance est celle des Pomare. C’est pas “tamoutoi” mais Tuamotu. On le voit se baigner sous une cascade. Les Tuamotu-Gambiers sont un archipel rassemblant des atolls, y a pas de montagnes sur un atoll … Or pour avoir une cascade, faut déjà une montagne…Le peu d’exemple que j’ai cité c’est le peu de chose que j’ai pu voir grâce à l’extrait diffusé sur le net. Mais c’est déjà suffisant je trouve.
    C’est un manque de respect total là.

    Pour répondre à Gertrude, vous trouvez nos réactions exagérées? Pourquoi? Parce que vous regardez cette émission et que ça vous fait marrer? Évidemment vous en avez rien à faire…ça vous touche pas personnellement.
    Vous êtes pas à notre place donc vous savez pas à quel point ça peut être blessant pour certains. Comme je disais plus haut c’est un manque de respect envers des cultures par tous ces mensonges.
    Vous avez tout de même le droit d’adhérer et de continuer à regarder cette émission…ça vous regarde si vous êtes satisfaite de vous “distraire” en vous abreuvant de bêtises.

    Après c’est pas étonnant de la part de TF1, depuis la StarAcademy ça va en empirant. Mais là ils ont fait fort c’est vrai. ça commence comme ça et si les gens continuent de cautionner ça je sais pas ce que ça va donner à la fin. Du coup j’espère que toutes ces réactions vont porter leur fruit et que l’on va déprogrammer cette émission.

  2. Cette émission n’a RIEN de raciste!!!!! Si c’était raciste, ca plairait aux racistes, non???? Hé bien voila la preuve du contraire:
    http://www.fdesouche.com/163696-le-flop-de-3-princes-a-paris-sur-tf1

    Arrêtez de tout prendre au premier degré!! La TV est une fiction parce que les images et les sons sont manipulables! Est ce que vous croyez que n’importe quel reportage n’est pas scénarisé?
    Depuis quand une TV Réalité est faire pour réfléchir?? C’est du divertissement. Pourquoi tant de gens sont ils si frustrés, aigris, râleurs et rageux???

    • Je suis DESOLE madame “Gertrude”, mais moi en tant que TAHITIENNE, je suis extrêmement CHOQUE de 1: apprendre que l’on a un “Prince” dans notre pays (la bonne blg de TF1) qui 2: est en train de se faire passer pour un con ignorant et de 3: en nous mettant tous dans le même panier!! Car malgré les clichés, nous sommes comme vous et tout autre français civilisé!! Le mec là, “LUC” il n’existe pour aucun tahitien! D’ailleurs il me tarde de le rencontré!!!!!!!!!! REVOLTANT!!!

Comments are closed.