Home A la Une Vidéo : “Staff Riding” – A la rencontre des surfeurs de train (Fr/En)

Vidéo : “Staff Riding” – A la rencontre des surfeurs de train (Fr/En)

0
Vidéo : “Staff Riding” –  A la rencontre des surfeurs de train (Fr/En)

staff-riding-trains-afrique-du-sud-jewanda

En Afrique du Sud, à 35 kilomètres à l’Est de Johannesburg, dans la ville de Katlehong, les jeunes ont une toute autre manière de passer le temps : en pratiquant de «Train surfing». Très répandu dans le pays, le train surfing consiste à sauter d’un toit à l’autre sur des trains en marche en exécutant quelques figures ou pas de danse. Une pratique dangereuse  et illégale qui a déjà fait de nombreuses victimes mais qui continue de faire des adeptes.

Dans son court-métrage intitulé « Staff Riding »train surfing en argot local – Marco Casino, lauréat du prix de court-métrage de World Press Photo, a suivi différent surfeurs dans leur périple. Loin d’être un simple passe-temps pour amateurs de sensations fortes, le train surfing nous est présenté comme un moyen d’expression social, voire de «rédemption sociale» pour reprendre les termes du réalisateur. En effet, ancien bastion de la lutte contre l’apartheid, Katlehong est encore aujourd’hui l’un des plus grands Townships du pays, soumis aux violences, au chômage, à la pauvreté ou encore au VIH. Ainsi, pour certains jeunes, « au lieu de voler ou de frapper quelqu’un, tu exprimes ta colère en grimpant sur un train », comme l’énonce Tweba, 22 ans et pratiquant du train surfing.

Crédits:

Photography, video, and sound recording: Marco Casino
Editing: Andrea Bertolotti
Sound Design: Salvo Delle Femmine
Equipment: Leica Camera Italia

via Bledardise

[vimeo]http://vimeo.com/83486021[/vimeo]

———-

Staff riding, the local slang for train surfing, is a widespread phenomenon in South Africa. A huge majority of surfers are kids under 25. The spectacular and risky act of train surfing has become a binding framework for an entire township’s youth. Although amputations and deaths are common, the activity remains as popular as ever.

he act also has a protest dimension. Katlehong, where these images were made, is one of the largest townships in South Africa and played a key role in the history of the struggle against apartheid. Two decades ago, the place served as an epicenter for anti-apartheid’s guerrillas. Today, for many of these youths, the situation of segregation remains more or less unchanged. In a place where violence, poverty, drug abuse and AIDS are rampant, train surfing represents the search for social redemption.

Staff Riding is part of a long-term project about the township lifestyle 20 years after the official end of apartheid.

—Marco Casino

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.