Home A la Une Wanda Powa : Tous derrière Krotal ! En hommage à l’un des pionniers du Hip Hop Camerounais

Wanda Powa : Tous derrière Krotal ! En hommage à l’un des pionniers du Hip Hop Camerounais

0
Wanda Powa : Tous derrière Krotal ! En hommage à l’un des pionniers du Hip Hop Camerounais

krotal-on-a-tous-des-soucis-jewanda

Wanda Powa, le BIG Krotal a besoin de votre soutien pour remporter le Prix Découvertes RFI 2014, le lauréat bénéficie de 10 000 euros, d’une tournée en Afrique et d’un concert à Paris. Mobilisons-nous pour manifester notre reconnaissance et notre envie de le voir gagner ce prix !

Je dis toujours qu’il faut savoir rendre à César ce qui est à César. Si nous avons vécu des tubes, des awards et des buzz de critiques ces derniers temps c’est parce que certains passionnés y ont cru quand personne ne daignait accorder une once de crédit au hip hop au Cameroun. C’est parce qu’il y a vingt ans, animés par leur amour pour le hip hop, un groupuscule de jeunes passionnés ont dédié leur vie à ce courant musical que nous pouvons aujourd’hui écouter nos petits frères et sœurs nous sortir des tubes qui font la une à l’international. Oui je vais le dire, c’est parce qu’il y a eu un Krotal (il n’est pas le seul mais pour l’heure c’est lui qui est à l’honneur), qu’il y a aujourd’hui des Stanley Enow ou des Jovi. Et je disais dans mon précédent article qu’il faut savoir donner leur respect aux aînés, aux pionniers. Comme Samuel Eto’o a toujours honoré Roger Milla car sans lui, il n’existerait pas.

krotal-prix-decouvertes-2014-RFI-jewandaMême si, je trouve qu’il est dommage que notre grand Krotal national participe à un prix de Découvertes, car pour moi sa place est au Panthéon du Hip Hop Camer, j’invite tous les jeunes camerounais amoureux du genre à se mobiliser derrière Krotal, car c’est grâce à des personnes comme lui que vous avez la chance d’avoir des stars de musique urbaine au Cameroun, que vous pouvez aller à des concerts aujourd’hui. J’invite tous les sponsors et grandes marques à lui témoigner leur soutien sur leur page Facebook, car c’est grâce à des gens comme lui que vous pouvez miser sur des artistes de la culture urbaine aujourd’hui. J’invite enfin les médias à se mobiliser derrière lui car c’est grâce à des personnes comme lui que vous pouvez jouer de bons clips aujourd’hui. Enfin, j’invite les artistes et acteurs culturels à accompagner votre frère d’arme, car vous savez le parcours du combattant qu’est ce chemin vers la reconnaissance. Les occidentaux savent protéger et honorer leur patrimoine apprenons à faire pareil. Nous faisons tous notre business grâce aux oeuvres de ces gars, rétribuons les d’une façon ou d’une autre.

J’EXHORTE également tous les comités de remises de prix à lui décerner un prix spécial pour sa carrière, qu’il a mis au service de l’éclosion du Hip Hop au Cameroun. En tout cas, pour ma part, ce prix lui revient de droit… Même si ça ne reste que sur le net, même si ça reste entre nous, le père Krotal, je te décerne le Prix du Lifetime Achievement du Hip Hop Camerounais. #EtP8Koi !

Alors disons-lui merci, rendons-lui HOMMAGE en votant massivement pour lui ! Afin de lui témoigner notre amour et surtout notre reconnaissance. Pour le récompenser d’avoir eu le cran de rester au bercail et lui prouver que c’était un choix tout aussi valable que de partir à l’époque. Comme nous avons porté aux nues l’un de ses fils héritiers récemment, faisons pareil pour ce dinosaure du Hip Hop VERT ROUGE JAUNE qui a toujours sa place dans le game. Preuve en est avec cet album auquel il a invité la nouvelle scène urbaine à prendre part… Magasco, Reniss. Et ses anciens “collègues” tels que Boudor ou Sanzy Viany ou même la Sexion d’Assaut n’ont pas manqué à l’appel… Mon coup de cœur “A di find my gari ft. Magasco”… La voix de velours de Magasco peut tuer…

Alors devenons tous ambassadeurs de ce monument du hip hop camerounais… Et partageons, incitons, militons ! On doit WIN le way là !

Laissons palabres,VOTONS ICI. Ça prend quelques minutes, mais on les lui doit ! Et surtout il le MÉRITE ! Nous avons jusqu’au 30 octobre 2014.

Bonne chance Polo ! On est tous avec toi !

Lire aussi notre chronique Wimbo Kasi : Rap camerounais, Esquisse d’une trajectoire

C.V.F

Previous article People : Samuel Eto’o avec Amber Rose ?
Next article Single : “My Darlin” – Tiwa Savage
Céline Victoria Fotso ou l'esprit créatif. Femme d'affaires, designer, community manager ou architecte événementielle, telles sont les multiples casquettes de Céline Victoria Fotso, fondatrice de Je Wanda Magazine. Riche de ses expériences multiples, cette diplômée en marketing de l'Ecole Supérieure du Management de l'Entreprise à Nice et de l'Académie des Arts et du Design de Montréal, se consacre depuis trois ans à bâtir un pôle d'activités créatives tourné vers l'Afrique. Ainsi, après avoir collaboré au sein des services marketing et commercial d'enseignes de renom telles que Yves-Saint Laurent, Michaël Kors, Smalto, ou encore Réminiscence, cette passionnée de culture, d'Afrique aux goûts éclectiques finit par créer Je Wanda & Co, un concept nouveau à mi-chemin entre le web, l'événementiel, la mode et la communication. Véritable fruit de sa brillante inventivité, et de son insatiable fascination pour les individus et la mixité des cultures. Son rêve : Incarner une Afrique jeune, moderne et en mouvement, loin des multiples stéréotypes négatifs récurrents. Autrement dit, montrer une Afrique résolument positive qui ose.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.