Home Tech High-Tech Web : Rachat de Skype par Microsoft

Web : Rachat de Skype par Microsoft

0
Web : Rachat de Skype par Microsoft

L’éditeur américain a annoncé des résultats historiques dans l’exercice fiscal de son premier trimestre 2011. Le chiffre d’affaires a atteint 16,2 Md$, avec des bénéfices énormes de 5,41 Md$ (en hausse de 50% par rapport à la même période de l’année précédente). Des résultats dûs aux activités autour de Windows 7 et Office. Mais comme un proverbe de chez nous le dit si bien “Un morceau de bois lancé en pleine mer ne se transformera jamais en crocodile”. Microsoft n’aura donc pas résisté à l’envie d’acheter un autre éditeur de service web (comme jadis lorsqu’il avait le monopole). Mais seulement cette fois, il s’agit ni plus ni moins que de Skype, pour une somme de 8,5 Milliards $ !
En perte de vitesse depuis de nombreuses années après les diverses condamnations de la justice américaine sur sa position de monopole, et de la commission européenne de justice pour abus de position dominante, l’entreprise a été démantelée.
Quant on sait que d’une part son application native NetMeeting, n’a presque jamais convaincu le public, lequel lui préfère des solutions plus flexibles, gratuites (souvent) et surtout interopérables tels que Net Communicator, Skype et d’autre part un MSN à bout de souffle qui peine à se faire une place dans un marché partagé entre Yahoo, ICQ, Google Talk, AIM, etc. on peut comprendre la décision de Steve Ballmer.
Mais pour une somme aussi astronomique que celle-là, on est en droit de s’interroger sur la réelle motivation de ce rachat.
En effet d’après de nombreux analystes aguerris, le CEO de Microsoft n’avait sans doute pas tellement le choix. Le rachat de Skype par Microsoft empêche la faillite de celle-ci d’autant plus qu’une offre étant en cours de négociation avec Google.
Pour mémoire, rappelons que eBay racheta Skype, il y a quelques années au prix de 2,6 Md$. mais fondamentalement, eBay n’apporta aucun réel changement opérationnel au sein de la compagnie. Pourquoi vaut-il donc aujourd’hui 4 fois son prix de rachat initial ?
L’une des raisons est que Skype a su faire peau neuve, et a ainsi conquis des millions d’utilisateurs dans le monde (soit 663 millions). Son image plus soft et orienté vers un public jeune, moderne et ambitieux lui a valu une présence forte sur tous les continents, le lancement de nombreux produits dérivés et partenariats. Skype a réussi à allier les services de téléphonie sur Internet et la messagerie instantanée. Deux services web pour lesquels Microsoft apparaît aujourd’hui en plein dérive.
L’autre raison déjà évoquée est que l’échec de ce rachat aurait mis Microsoft dans une position durablement inconfortable vis-à-vis de Google, son concurrent direct et sans doute provoquer sa faillite. La somme de 8,5 Milliards représente donc le sursis que s’offre Microsoft pour l’instant face à la menace Google.
A quoi leur serviront donc les 663 millions d’utilisateurs de Skype ?
Ils représentent une forte plus value pour les plateformes Microsoft. En effet, Microsoft a toujours penché pour une uniformisation de toutes ses plateformes. Il voit dans le monde des télécommunications l’univers idéal pour mettre en place cette stratégie. Skype intervient alors ici comme un renfort considérable face aux utilisateurs Google (Moteur de recherche Google, Google Talk, Gmail et divers services Google).
En tout cas, on constate que ce n’est pas encore la fin de la bataille, pas encore…

 

POSAH

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.