Home Blog Wimbo-Kasi : Shakespeare serait-il en train de s’emparer de la musique urbaine camerounaise ?

Wimbo-Kasi : Shakespeare serait-il en train de s’emparer de la musique urbaine camerounaise ?

1
Wimbo-Kasi : Shakespeare serait-il en train de s’emparer de la musique urbaine camerounaise ?

 

Museba - "Bom Bom Bom"


Shakespeare serait-il en train de s’emparer de la musique urbaine camerounaise ? Cette question peut susciter l’interrogation de plusieurs personnes ou même l’étonnement de certains. Loin de vouloir parler ici des œuvres du célèbre dramaturge anglais, il est plutôt question de s’interroger sur les changements qui s’opèrent sur la scène urbaine camerounaise.
Magasco, Renise, Sine, Adah, Jovi ou Museba, des noms peu connus il y a encore quelques temps ; pourtant ces artistes sont en train de se révéler comme des références auprès du paysage artistique camerounais. Tous partagent des points communs : ils sont jeunes, ils sont bourrés d’originalité et enfin ils utilisent l’anglais comme langue d’expression. Jeunesse et musique urbaine : certains diront que ca va de paire. L’originalité est de toute façon nécessaire pour pouvoir s’affirmer comme artiste. Par contre le dernier point commun à tous pourrait  éveiller la curiosité quand on sait que cette scène a toujours été dominée par les adeptes de la langue de Molière. Une toute nouvelle génération de rappeurs, de chanteurs soul et RnB est en train d’émerger ramenant avec elle de nouvelles sonorités, de nouvelles influences un tout autre style qui pourrait être vu comme un nouveau souffle pour ce style musical qui tente tant bien que mal depuis plusieurs années à sortir de l’incognito dans lequel il se trouve.
Avec la naissance de nouveaux labels calqués sur le modèle anglo-saxon, c’est un gros coup de pouce que reçoivent tous les jeunes talents que compte ce pays et qui ne demandent qu’à s’illustrer. On a coutume de le dire « le talent seul ne suffit pas ». Effectivement le talent seul ne suffit pas pour se faire une place à la cime ; encore moins quand la base manque de maturité. Ces nouveaux labels l’ont compris  et ont intégré le côté « business »  du showbiz à leur cahier des charges. Rien n’est laissé au hasard : textes, beats, visuels graphiques, vidéos, campagne de promotion et stratégie de développement ; tout ceci pour mettre en exergue des artistes qui comme par hasard s’expriment pratiquement tous en anglais. Certains à l’instar de Jovi ont carrément fait le pari de s’encrer encore plus aux réalités locales en misant sur le « pidjin », langue véhiculaire basée sur le vocabulaire anglais. On pourrait appeler cela de l’eccéité ou plutôt de l’authenticité et c’est justement ça qui fait toute la différence.
A l’image de ce qui se fait dans des pays du continent tels que  le Kenya, le Ghana, l’Afrique du Sud ou encore le Nigéria, cette nouvelle génération ramène une (nouvelle) identité à un style toujours en quête de ses véritables repères. Il est assez clair qu’un nouveau potentiel se retrouve ainsi mis à jour. Cette nouvelle source d’inspiration serait-elle liée à la langue ou s’agirait-il d’une simple coïncidence ? Voir des artistes telles que Danielle Eog, Teety Tezano ou encore Veeby – qui font certainement partie de ce que le Cameroun peut offrir de meilleur en matière de RnB/Soul – se tourner plus vers l’anglais (avec un franc succès) n’est certainement pas anodin. Il semble donc  assez inévitable de se poser la question : Shakespeare serait-il en train de s’emparer de la musique urbaine camerounaise ?

K-RAN

 

 

 

En savoir plus sur notre nouvelle chronique WIMBO-KASI !

Lire d’autres articles de Wimbo-Kasi…

 

———————————————

Qui est K-Ran ?
Ce mélomane est attiré très tôt attiré par la profondeur de l’art musical. Doté d’une grande curiosité, il s’intéresse rapidement à différents styles et genres musicaux, ce qui lui procurera une éducation musicale poussée. Soul, Rap, RnB, Pop ou encore toutes les sonorités africaines, sont quelques unes des teintes qu’on pourrait citer en parlant du tissu musical de ce jeune camerounais.  Depuis plusieurs années déjà, K-Ran officie dans les coulisses de l’industrie de l’Entertainment en Allemagne et compte parmi ses nombreuses occupations : show-radio, deejaying, évènementiel et chronique web.

Rejoindre K-Ran sur Facebook.

 

 

 

Danielle Eog

Jovi

Renise - Chanteuse

Veeby - Cameroun

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.