La présidentielle camerounaise 2018 approche à grands pas Wanda Peeps. L’un des grands challenges d’ELECAM et de l’opposition est celui d’inciter les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales afin de voter ! Parce qu’en réalité, la jeunesse représente une grande force dans le jeu électoral législatif ou présidentiel. Une grande campagne digitale chauffe depuis quelques semaines sur la toile pour sensibiliser ces jeunes à prendre conscience que leur voix compte. Le ton des messages et les visuels donnent vraiment l’envie de s’engager…

Si vous avez parcouru Facebook ou Twitter ces dernières semaines Wanda People, vous êtes certainement tombés sur cette campagne digitale qui appelle les jeunes à s’inscrire sur les listes électorales. Les visuels sont expressifs, et les messages interpellent ! Cela est d’autant plus captivant que les visages choisis pour illustrer la campagne sont ceux des jeunes dynamiques et enthousiastes. Une idée originale…

En effet, l’heure est grave ! L’élections présidentielle de 2018 annonce déjà sa couleur. Si rien n’est fait, les jeunes risquent encore de manquer ce rendez-vous capital qui conditionne automatiquement 7 années de leur vie au Cameroun. Tout est donc mis en place pour les impliquer sur un terrain de jeu qui prend de l’ampleur… Internet…

 

Contrairement aux échéances passées, les opposants camerounais comptent plus que jamais sur cette jeunesse moins impliquée dans le scrutin. Car bon nombre de jeunes pensaient que le vainqueur est forcément déjà connu ! Ils ne jugeaient donc pas important de participer aux élections. Au regard de la campagne qui est lancée depuis quelques semaines sur les réseaux sociaux cette  posture risque de changer en 2018…

Même Cabral Libii, le « Macron » des internautes camerounais a posé ce préalable avant de s’engager à quoique ce soit à la prochaine élection : «Le triomphe électoral d’idées nouvelles sur lesquelles nous nous accorderons le moment venu et d’hommes nouveaux lors des échéances à venir, nous impose dès maintenant à tous, un profond engagement. L’objectif au 1er janvier 2018 est de disposer d’un corps électoral de 11 000 000 (11 millions d’inscrits) au moins. Mettons-nous donc au travail. » A t-il déclaré via son compte Facebook….

Ainsi, deux facteurs important entrent en jeu pour la présidentielle 2018 : La communication digitale et l’engagement de la jeunesse ! Ces nouveaux éléments pourraient décider du sort de ces élections. En réalité, les jeunes ne prennent pas encore la mesure du pouvoir qu’ils détiennent. Ce que plusieurs ignorent, plus de la moitié de la population camerounaise est jeune ! Une force sérieuse…

L’appel est donc lancé à tous de s’inscrire d’abord sur les listes, puis de faire valoir son droit de vote ! C’est surtout dans ces échéances nationales qu’on participe au changement de son pays. Se plaindre tout le temps sur les réseaux sociaux est peut-être utile, mais ne change pas l’orientation politique, économique et sociale d’un pays comme la puissance d’un bulletin dans l’urne ! Alors, foncez vous inscrire et votez en 2018 Wanda Peeps ! Participez au changement que vous désirez tant !

S.N.B

 

 

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire