Les populations du ghetto en Ouganda ont désormais un ambassadeur de choix au sein du parlement Wanda Peeps. Le chanteur Bobi Wine reconnu dans ce pays comme le “président du ghetto” vient d’être élu député ! Il aura pour mission la défense des couches faibles…

Il n’avait peut être jamais pensé à un tel rebondissement dans sa carrière Wanda People. Bobi Wine, l’un des chanteurs les plus populaires de Raggae en Ouganda vient d’être élu député au parlement du peuple ! Une première…

Le chanteur de 35 ans avait décidé de se présenter aux élections locales contre toute attente. Il faut dire que Bobi Wine incarne depuis plusieurs années maintenant les frustrations que subissent les personnes vulnérables et fragiles habitant dans les ghettos.

 

Son élection sonne un peu comme une sorte de révolution dans la classe politique ougandaise. Car le Raggaeman est un personnage différent des politiciens ordinaires ! Son look de rebelle, ses dreadlocks, ses jeans, baskets trouveront désormais une place à l’Assemblée Nationale.

Candidat indépendant, Bobi Wine a battu les candidats du parti au pouvoir (NRM) et du principal parti d’opposition (FDC). Son succès est surtout dû au fait que des milliers d’ougandais s’identifient à son rythme de vie. L’homme se déplace régulièrement dans une Cadillac Escalade dont la plaque d’immatriculation est personnalisée d’une feuille de cannabis. Un vrai “boy” comme on aime dire au kwatt*.

Les habitants de sa localité n’hésitent pas à justifier le choix porter sur cet artiste : “Bobi a grandi ici, il a été sur le terrain et il comprend notre situation”, observe Hamidu Mubiru, un des vendeurs du marché.

“J’ai l’impression de le connaître et j’apprécie ce qu’il a fait pour nous, il a chanté au sujet de la dictature et des brutalités” , ajoute un autre ougandais de 27 ans.

Bonne chance dans ta nouvelle carrière “mbom”!

*Quartier

S.N.B

Enregistrer

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here