Si l’on en croit le dernier opus de Jovi, le Diable ne dort pas, mais il semble que Le Monstre non plus. Il suffit de regarder la dernière production réalisée par Ndukong pour “Devil No Di Sleep” publié hier sur Youtube. Et c’est à la Basilique de Mvolye que vêtu de noir, le rappeur/producteur camerounais nous fait cette confession.

Entre pêché et rédemption, ange ou démon, Jovi prie. Cherche-t-il à échapper à ce diable qui ne dort pas ? Se faire pardonner ses pêcher ? Tout ceci laisse songeur…

 

De super plans servis par le génie Ndukong avec cette espèce d’éclipse multicolore ou les plans vintage façon VHS devant l’arbre de la sagesse ?

Un clip finalement sobre, mais artistiquement très riche… Du lourd comme New Bell Music sait nous en servir…

Et parce qu’il fait tout sauf dormir, écoutez le dernier son que Jovi vient de sortir aujourd’hui “20BA

C.V.F

 
Article précédentSingle : Pascal présente sa nouvelle chanson “Paapi”
Article suivantClip: “Molo” – Hiro
Céline Victoria Fotso ou l'esprit créatif. Femme d'affaires, designer, community manager ou architecte événementielle, telles sont les multiples casquettes de Céline Victoria Fotso, fondatrice de Je Wanda Magazine. Riche de ses expériences multiples, cette diplômée en marketing de l'Ecole Supérieure du Management de l'Entreprise à Nice et de l'Académie des Arts et du Design de Montréal, se consacre depuis trois ans à bâtir un pôle d'activités créatives tourné vers l'Afrique. Ainsi, après avoir collaboré au sein des services marketing et commercial d'enseignes de renom telles que Yves-Saint Laurent, Michaël Kors, Smalto, ou encore Réminiscence, cette passionnée de culture, d'Afrique aux goûts éclectiques finit par créer Je Wanda & Co, un concept nouveau à mi-chemin entre le web, l'événementiel, la mode et la communication. Véritable fruit de sa brillante inventivité, et de son insatiable fascination pour les individus et la mixité des cultures. Son rêve : Incarner une Afrique jeune, moderne et en mouvement, loin des multiples stéréotypes négatifs récurrents. Autrement dit, montrer une Afrique résolument positive qui ose.

Laisser un commentaire