Wanda people, tout porte à croire que les femmes veulent décidément garder le pouvoir au Liberia. En effet, la présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf a décidé de battre activement campagne pour toute candidature féminine…

Le 10 octobre prochain, les libériens vont élire un nouveau président de la République, mais aussi renouveler les sièges du Sénat et de l’Assemblée Nationale. La présidente sortante Ellen Johnson Sirleaf, âgée de 78 ans ne pourra plus se représenter car elle a atteint la limite de deux mandats présidentiels tels que prévue par la constitution.

Cet ainsi qu’elle a laissé entendre le 1er août à Monrovia la capitale du Liberia qu’elle va activement battre campagne pour les femmes tant à la présidentielle qu’aux législatives. Pour Ellen Johnson Sirleaf, il s’agit de payer sa dette envers les femmes qui ont massivement voté pour elle en 2005 et  2011.

Parmi les 20 candidats qui veulent briguer la magistrature suprême du Liberia figurent une seule femme à savoir l’ex-mannequin MacDella Cooper. Pour l’élection de la vice-présidence on compte six femmes. Tandis qu’aux élections parlementaires les candidatures féminines sont de 15%. Les femmes au Liberia constituent un électorat important. C’est d’ailleurs grâce à elle qu’Ellen Johnson Sirleaf a pu battre le légendaire footballeur George Weah aux présidentielles de 2005, puis en 2011.

Wanda people au Liberia, la révolution féminine est en marche…

D.M

 

Laisser un commentaire