Wanda People Lupita Nyong’o est fâchée ooh ! Oui ça a cuit entre elle et le magazine Grazia. En effet, l’actrice a posé en couverture du célèbre magazine Grazia. Jusque là tout allait bien jusqu’au moment où Grazia a publié la Une de sa nouvelle édition avec une photo retouchée de Lupita Nyong’o. Ils ont tout simplement supprimé l’afro de l’enfant d’autrui d’où sa riposte sur Instagram. Voici la story…

Il y a des jours comme ça Wanda People, où tu restes chez toi tranquille et le ndutu** vient te trouver. Lupita Nyong’o a pu expérimenter cela. Tout est parti de la cover du magazine Grazia dans sa version britannique. Ayant posé pour Grazia, la star de cinéma Lupita Nyong’o arborait comme coiffure une coupe afro. Quoi de plus normal quand on sait que la go a toujours été très fière de ses origines.

Seulement, la rédaction du magazine ne gère probablement pas les goûts et les humeurs de miss Lupita. Ils ont « photosophé » sa photo en supprimant ses cheveux afro et ils ont jugé mieux de lisser son crâne avant de publier la dite photo en Une de leur magazine et ce sans le consentement de l’actrice ! Yeuch !!! L’audace de ça !

Publicité

Lupita Nyong’o, révoltée par un tel acte, a riposté pour manifester son mécontentement. C’est via un post sur son Instagram que la jeune femme aux origines kényanes a fait connaitre sa position au magazine anglais et au reste du monde. Elle a publié la cover de Grazia à côté de deux photos originales sans retouches aucunes le tout accompagné d’un message super long :

« Comme je l’ai dit clairement si souvent par le passé et de toutes mes forces, j’aime ce que la nature m’a donnée et ce malgré le fait que j’ai grandi en pensant que la peau claire et les cheveux lisses et soyeux était des standards de beauté. Je sais maintenant que ma peau foncée et mes cheveux crépus et frisés sont beaux aussi« .

« Être en couverture d’un magazine me remplit de joie parce que c’est une opportunité de montrer à d’autres personnes à la peau noire et aux cheveux crépus, et plus particulièrement à nos enfants, qu’ils sont beaux tels qu’ils sont. Je suis déçue que Grazia m’ait invitée à être en couverture de leur magazine puis ait retouché et lissé mes cheveux pour qu’ils correspondent à leur notion de ce à quoi ressemblent des beaux cheveux.

« Si j’avais été consultée, j’aurais expliqué que je ne peux pas soutenir ou approuver le retrait de ce qui fait partie de mon héritage. (…) Il y a encore du chemin à faire pour combattre le préjudice inconscient exprimé à l’encontre du teint des femmes noires, de leurs coiffures et de la texture de leurs cheveux ». La go avait le macabo*** hein !

Que pensez-vous de cette story Wanda People ?

A.K.

*Faire des modifications sur une photo

**Malchance

***Sentiment de colère

As I have made clear so often in the past with every fiber of my being, I embrace my natural heritage and despite having grown up thinking light skin and straight, silky hair were the standards of beauty, I now know that my dark skin and kinky, coily hair are beautiful too. Being featured on the cover of a magazine fulfills me as it is an opportunity to show other dark, kinky-haired people, and particularly our children, that they are beautiful just the way they are. I am disappointed that @graziauk invited me to be on their cover and then edited out and smoothed my hair to fit their notion of what beautiful hair looks like. Had I been consulted, I would have explained that I cannot support or condone the omission of what is my native heritage with the intention that they appreciate that there is still a very long way to go to combat the unconscious prejudice against black women's complexion, hair style and texture. #dtmh

A post shared by Lupita Nyong'o (@lupitanyongo) on

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here