Le président du Zimbabwe vient une nouvelle fois de frapper fort Wanda Peeps. Papa Mugabe a envoyé une jeune femme américaine au ngatta* parce qu’elle l’a critiqué sur les réseaux sociaux ! Elle a répondu de ses actes devant un tribunal…

On ne blague pas n’importe comment sur les réseaux sociaux au Zimbabwe hein Wanda People. Martha O’Donovan, une américaine subit en ce moment le châtiment de Papa Mugabé. Elle est accusée devant les tribunaux de subversion, tentative de renversement du gouvernement et insulte au président ! La jeune femme de 25 ans n’en revient toujours pas…

A en croire le procureur de la république qui suit particulièrement cette affaire, Martha O’Donovan avait publié le 11 octobre un message sur Twitter sous le nom «@matigary» qui indiquait: « Nous sommes dirigés par un homme égoïste et malade ». Le tweet était illustré par une photo montrant Mugabe avec un cathéter.

 

A cause de ce Tweet, celle qui travaille pour la télévision privée Magamba TV avait été interpellée vendredi à l’aube à son domicile de Harare et placée en garde à vue au commissariat central de la capitale.

Précisons que le procureur insiste aussi sur le fait qu’elle aurait aussi traité le président de “lutin”! Accusation que la jeune femme nie formellement : « Notre client dément toutes ces accusations » a déclaré Obey Shava l’avocat de la jeune femme.

Pas sûr qu’elle s’en sorte indemne, bon courage la go !

*Prison

S.N.B.

 

Laisser un commentaire