Ces artistes français qui s’inspirent de la musique africaine

3261

Wanda People, il faut savoir rendre à César ce qui est à César. La musique africaine inspire beaucoup les artistes Français. Et qui de mieux que nous-mêmes pour raconter notre histoire ?

Ce n’est pas un phénomène nouveau si l’on se réfère à l’histoire de la chanson « Soul Makossa » de la légende Manou Dibango (Cameroun), qui clairement était arrivée aux oreilles d’une autre légende. Michael Jackson et son « Mama say, Mama sa, Mama Makossa » (Wanna Be Startin’ Somethin’). S’en était d’ailleurs suivi une bataille judiciaire ou le chanteur camerounais aura eu gain de cause. Une autre histoire que l’on connaît peut-être moins, celle de « Hot koki » d’André Marié Tala volée carrément par James Brown pour la chanson « Hustle (Dead on It) » en 1975. La légende camerounaise gagna aussi son procès. Et plus récemment en 2010, Shakira qui prétendra carrément avoir eu l’inspiration pour créer « Waka Waka », originalement « Zangalewa » de Golden Sounds (1986)… C’est dire que les frontières sont très minces quand il s’agit de musique. Reconnu ou pas, le monde a toujours puisé dans cette incroyable richesse artistique venue d’Afrique.

On l’a toujours su, la France également a toujours aimé les musiques inspirées de chez nous. Il fut un temps, l’Afrique était le grand vivier de ce qu’on a appelé la « World music ». Appelation fourre-tout dont je ne suis pas fan car elle empêche de clamer haut et fort les vraies origines des mélodies du monde, empêchant ainsi de vanter les divers patrimoines culturels.

Depuis un moment la musique Française, qu’elle soit de variété, urbaine ou pop est fortement influencée par la musique africaine. Que ce soit au niveau des sonorités, des instruments, du vocabulaire, et même parfois plus récemment des intonations des voix posées.

Il faut le dire, depuis l’avènement de l’Afropop, plus récemment de l’Afrotrap, ou de la scène africaine musicale en général, ce n’est plus seulement des States que certains artistes Français tirent leur inspiration mais bel et bien du continent mère. Aux USA, on crierait à l’appropriation culturelle. Mais bon, pas toujours avérée car bon nombre des artistes en question sont d’origine africaine, on pourrait donc dire qu’ils sont « légitimes ». Simple retour aux sources.

Notre musique suscite un engouement sans pareil depuis quelques années. Venant ainsi enfoncer le clou planté par des Passi et ses amis du Bisso Na Bisso fin des années 90. Mokobe remet le couvert avec son album « Africa Forever » en 2011, en voilà un qui a eu du nez. Il a même été nominé aux BET Awards de 2012 pour le compte du Mali. C’est pas sous la bannière de la France qu’il aurait accomplir cet exploit.

Ces 5 dernières années a émergé une nouvelle génération de jeunes artistes Français d’origine africaine et qui injecte très clairement l’héritage culturel auparavant plus discret. A noter qu’une grande partie d’ailleurs nous vient de l’écurie Bomaye Musik de Youssoupha, notamment très colorée par la musique congolaise dont ils sont originaires, et oui encore des Congolais ! Dans le genre, ils règnent en maître…

Faut-il donc rappeler à nos jeunes artistes du continent qu’il est vital qu’ils entretiennent, conservent, voire même ressuscitent nos genres traditionnels ? Car à l’ère de la mondialisation, c’est l’authenticité qui devient originale et unique. Je ne le dirais jamais assez, c’est cette singularité culturelle que le monde recherche.

Voici donc pour vous des artistes Français qui s’inspirent actuellement de la musique africaine. Evidemment ceci n’est pas une liste exhaustive car ils sont bien nombreux et mais ils témoignent d’une vraie tendance qui pèse lourd dans la musique française actuelle.

C.V.F / S.N.

1Lartiste

Lartiste de son vrai nom Youssef Akdim a des origines marocaines. Bien que vivant en France depuis plusieurs années, il n’hésite pas à se pencher vers l’Afrique pour avoir de l’inspiration pour ses mélodies. Et plus récemment, il a sorti « Catchu catchu » un titre super entrainant.

Arrière

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here