Tata sur la toile, aura choisi le week-end de la célébration de la “fête de la Jeunesse” au Cameroun pour mettre en avant son art. En effet, avec la mise en ligne de son tout premier EP “Wild Fire” au sein du label New Bell Music, il lance les hostilités en dévoilant la vidéo du single “Lunga” qui prône le pouvoir incontournable de la culture que ce soit sur le plan linguistique ou sur le plan cinématographique. C’est sans hésiter qu’il décide de lancer la diffusion de la troisième vidéo de l’EP “Banekeh” où il collabore avec son producteur Jovi démontrant ainsi que peut importe les barrières linguistiques (fut elles le “limbum” ou le français), nous parlons tous la langue d’une seule culture: la musique.

Chanson produite par Le Monstre Jovi, elle sera réalisée par le talentueux Ndukong.

 

N.E.D.

 

Laisser un commentaire