C’est la nouvelle tendance au Ghana Wanda Peeps. Les femmes enceintes prennent de plus en plus de pilules pour donner naissance à des enfants clairs de peau. Une pratique condamnée par le gouvernement… Wandayance +++

Les futures mamans ghanéennes ont trouvé l’astuce (dangereuse) pour donner naissance à des enfants clairs de peau Wanda People ! Une sorte de “ndjansan” Wandayant qui prend corps sur l’enfant depuis le ventre hein…

A en croire le site BBC qui a révélé l’information, des quantités énormes de ce type de pilules sont introduites de manière clandestines sur le sol ghanéen, d’où la propension de cette pratique. Le gouvernement a déjà prévenu sur la dangerosité de ces pilules.

 

L’état ghanéen réitère aux femmes qu’il n’y a aucune preuve scientifique de médicament pouvant éclaircir la peau de l’enfant dès la grossesse. Parmi les risques sanitaires, les experts médicaux citent des malformations congénitales, y compris des dommages aux membres et aux organes internes.

Les autorités du Ghana ont décidé de traquer et de poursuivre en justice les entreprises et les individus en possession des comprimés illicites. Certaines associations de droits de l’homme présents dans le pays critiquent aussi cette pratique, ils affirment qu’aucune maman n’a le droit de changer le teint de son enfant depuis son ventre.
Le monde est “formidable” vivons seulement comme disait l’autre…
Aimons-nous tels que nous sommes et surtout ne transmettons pas nos complexes à notre progéniture Wanda People !
S.N.B
 

Laisser un commentaire