C’est grave au Togo Wanda Peeps ! En plus des enfants qui sont déclarés perdus de temps à autres, on retrouve désormais des corps sans vie dépourvus d’organes. Les crimes rituels sont visiblement de retour. Emmanuel Adebayor envoie un poignant message aux auteurs de ces trafics…

Emmanuel Adebayor, le capitaine des éperviers du Togo a fait une sortie médiatique très remarquée vis à vis de la situation de tumulte que traverse son pays. Il faut dire que le Togo est en ce moment secoué par une recrudescence de crimes rituels.

Les corps sans vies d’enfants ou de femmes dépourvues d’organes sont découverts dans les zones reculées du Togo. Remonté face à cette situation, Adebayor a tout d’abord invité  à « la vigilance et à la collaboration avec les autorités en dénonçant toute personne suspecte dans les quartiers ».

 

Puis il s’est montré, ferme : « J’aimerais dénoncer la situation actuelle à Lomé avec les trafics d’organes d’êtres humains vivants/morts. En effet ce trafic est soutenu par certains amateurs de sacrifices. Au cours de ces derniers jours, les faits divers atroces se sont multipliés, notamment au Togo. Je souligne que cette situation au Togo n’est pas un cas isolé. Plusieurs autres pays du continent ont été également affectés. Malgré le flux de trafiquants entre le Togo et le Bénin, je ne veux en aucun cas que cela divise nos deux pays. C’est plutôt le moment de se souder en tant que voisins et amis pour collectivement combattre le phénomène.»  

Il conclut : « Je trouve très écœurant qu’un individu transforme le corps d’autrui en pièces détachées à vendre. J’appelle tous mes compatriotes Togolais et tous mes frères/sœurs Africain(e)s à la vigilance et à la collaboration avec les autorités en dénonçant toute personne suspecte dans les quartiers. Prions pour notre pays le Togo et tous les pays affectés par ce trafic très inquiétant. Disons NON au trafic d’organes humains. » a-t-il déclaré.

Bravo le big !

S.N.B

 

Laisser un commentaire