• People
  • Pays
Plus

    Moët Impérial 150th Anniversaire

    Accueil People People : La police de Las Vegas demande l’ADN de Ronaldo, accusé...

    People : La police de Las Vegas demande l’ADN de Ronaldo, accusé de viol

    -

    Wanda People, le footballeur portugais de la Juventus Turin Cristiano Ronaldo fait l’objet d’une accusation de viol, cela n’a pas pu vous échapper. La police de Las Vegas a adressé une requête aux autorités italiennes pour obtenir un échantillon de son ADN, accusé par une jeune américaine en juin 2009 d’avoir abusé d’elle. Wandaful !

    Dans le cadre de l’enquête pour des soupçons de viol sur une américaine, la police de Las Vegas a demandé un échantillon d’ADN du quintuple ballon d’or parti cet été en mauvais terme du Real Madrid. Une mesure habituelle dans un tel cas de figure, souligne Me Peter S. Christiansen, avocat de Ronaldo à Las Vegas, qui s’est exprimé dans un communiqué.

     
     

    « M. Ronaldo a toujours maintenu, c’est encore le cas aujourd’hui, que ce qui s’est passé à Las Vegas en 2009 était de nature consensuelle. Il n’est donc pas surprenant que de l’ADN soit présent, ni que la police fasse cette demande des plus classiques dans le cadre de son enquête ».

    Kathryn Mayorga, aujourd’hui âgée de 34 ans, affirme dans une plainte au civil déposée à Las Vegas que Cristiano Ronaldo l’a sodomisée de force le 13 juin 2009 dans sa chambre d’hôtel, alors qu’elle avait refusé ses avances et se protégeait le sexe de ses mains. Ronaldo était alors sur le point de passer de Manchester United au Real Madrid pour le transfert le plus cher du monde à l’époque. Il l’aurait invitée dans sa suite pour faire la fête, avec d’autres personnes.

    D’après les avocats de Kathryn Mayorga, la plaignante avait dénoncé le viol présumé à la police de Las Vegas et subi un examen médical juste après les faits.

    Un accord à 375.000 dollars (213 millions de francs) aurait même été passé en privé par les deux parties. « Cristiano Ronaldo ne nie pas qu’il a accepté de sceller un accord », mais « les documents qui sont censés contenir des déclarations de Cristiano Ronaldo et qui ont été reproduits dans les médias sont de pures inventions », avait dénoncé l’avocat du joueur, soulignant que « cet accord ne constitue pas un aveu ». Finalement qui dit vrai Wanda People ?

    Me  Peter S. Christiansen n’a toutefois pas précisé si le footballeur entendait coopérer suite à la demande d’ADN. Affaire à suivre donc…

     

    Laisser un commentaire

     

    Ça chauffe en ce moment !

    Wandayant !

    WandNews

    Wand'Event

    WanDiscovery

    #Bestof

    Chronique

    Vidéo

    TV