Sport : 7 célébrations de but qui se sont mal terminées

0
442

C’est bien connu Wanda Peeps, le football est un sport qui déchaîne les passions. Combien de fois a-t-on vu des gens friser l’hystérie quand leur joueur préféré a marqué – ou loupé – un but magistral ? Énormément c’est certain. Vous êtes-vous déjà demandé ce que les joueurs ressentent quand ils marquent ces buts qui font vibrer tout le stade ? Il doit s’agir d’un sentiment de fierté immense que la plupart expriment avec une « célébration » originale et décalée. Si la célébration d’un but devient souvent un moment culte, il est déjà arrivé que ce soit également un moment gênant ou controversé qui se termine mal pour le joueur ou pour son équipe. Aujourd’hui la Wanda Team a parcouru les zinternets comme jamais pour vous dénicher 7 célébrations de but qui ont fait plus de mal que de bien à leurs auteurs.

1La quenelle de Nicolas Anelka

Nicolas Anelka est connu à la fois pour son talent pour le football et pour les polémiques qu’il a collectionnées tout au long de sa carrière. L’une des plus célèbres, la “quenelle” qu’il a faite après avoir marqué un but en 2014 alors qu’il évoluait au club Westham. Le geste créé par l’humoriste français Dieudonné a été perçu comme une provocation antisémite et a valu au footballeur 5 matches de suspension et la Wandayante amende de 97.000 euros (63.5 millions de FCFA). Indigné par cette punition qu’il jugeait injuste, le footballeur a préféré démissionner de ce club.

Arrière

Laisser un commentaire